Par

Tecnoma, standardisation de l’attelage


« Le constructeur champenois Tecnoma revient sur le marché des pulvérisateurs sur tracteur enjambeur. Cette nouvelle génération de modules de pulvérisation a vu son système d’attelage simplifié de façon à réduire de façon drastique le temps passé au montage et démontage des outils. Désormais, une demi-heure suffit pour atteler ou dételer le pulvérisateur, aidé d’un chariot élévateur. Baptisé Magnum, le nouveau module de pulvérisation dispose d’une pompe débitant 100 l/min, d’une régulation Régulair, d’une cuve plateau de 850 ou 1 200 litres, complétée au besoin par deux réservoirs latéraux de 350 litres chacun. Deux types de rampes sont proposés, à savoir les face-par-face par le dessus (9 rangs de 1 à 1,20 m, 7 rangs au-dessus) et les rampes Turbocoll (7 rangs de 1 à 1,20 m, 5 rangs de 1,30 à 1,50 m). Quelle que soit la version, la rampe se décompose en trois éléments (gauche, droite et central) à relevage par parallélogramme indépendant, afin d’adapter la hauteur dans les vignes en dévers. D’un diamètre de 450 mm, la turbine a été revue de façon à réduire la puissance absorbée (26 ch). Par ailleurs, Tecnoma développe son offre en outils viticoles avec une prétailleuse montée sur l’avant des enjambeurs. Elle dispose d’un attelage rapide à bague boulonnée ainsi que d’un capteur optique qui détecte les piquets et automatise l’ouverture et la fermeture des disques. Désormais, ce système d’attelage équipe également les rogneuses. Ces dernières ne se relèvent plus vers l’avant dans les bouts de rangs, mais verticalement, afin de faciliter les man?uvres. Pour les outils de travail du sol, le Champenois propose un autre système d’attelage, baptisé Pop Flash, composé d’un système d’axes et de crochets. En vignes plus larges, les pulvérisateurs Vinis et Duo peuvent maintenant recevoir la rampe Viticit II, déjà disponible sur les Vectis. Cette rampe dispose d’un écartement télescopique, ainsi que de mains dont l’inclinaison est pilotée par des vérins électriques depuis la cabine. Ces appareils bénéficient également de régulation Régulair qui, couplée à un compresseur optionnel, permet de faire varier la pression depuis le joystick en cabine. En arboriculture, les pulvérisateurs traînés Boostair peuvent désormais recevoir une double turbine, qui permet d’avoir un flux d’air symétrique, donc une meilleure répartition, mais aussi de transporter de plus grandes quantités de produits.
Terminons par la cuve de traitement pour les quads. D’une contenance de 70 litres, ce pulvérisateur appelé Pulv’Quad reçoit une cuve lave-mains de 12 litres, une pompe alimentée par la batterie 12 V du quad, une rampe orientable et une lance télescopique (60-120 cm) alimentée par un tuyau de 5 m. Côté performances, ce pulvé affiche une pression maximale de 3,5 bar, pour un débit pouvant atteindre 6,15 l/min. »

Commentez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *