Par

Immatriculations 2007, des K à part


« L’estimation des parts de marché des principaux fabricants de tracteurs est difficile et sensible.
En France, et contrairement à dans beaucoup d’autres pays, la communication des immatriculations par les marques est interdite. Ce que les sources officielles respectent à la lettre !
Face à ce silence, la revue Matériel Agricole publie chaque année ses propres estimations de parts de marché. Notre approche vise à établir une répartition entre les marques, sachant que nous disposons de la position des années antérieures, ainsi que du volume global immatriculé de l’année écoulée (toutes catégories confondues) et du volume des tracteurs comparables (standards et spécialisés).
L’addition des parts des douze principales marques doit approcher les 98 % du marché, car les autres marques représentent autour de 2 % du total. Au fur et à mesure des années, la profession a choisi de parler des tracteurs comparables (standards + spécialisés), extrayant ainsi tous les modèles qui n’entrent pas dans la catégorie noble des « tracteurs agricoles » comme ceux destinés aux espaces verts ou encore les chariots télescopiques?
En 2007, le chiffre officiel de ce volume s’élève à 29 129 tracteurs. Le reste, 8 706 unités, est classé, avec plus ou moins de précisions dans les autres catégories : industriels (221), articulés (98), espaces verts (4 474), enjambeurs (558), télescopiques (2 527) et autres (828).
Le classement des tracteurs dans ces catégories – classement effectué par des personnes pas toujours initiées au machinisme agricole – peut être aléatoire. C’est ainsi qu’en 2006 et en 2007, un constructeur (Deutz-Fahr) a pu constater que deux modèles de sa gamme standard (Agrotron K110 et Agrotron K120) ont été enregistrés comme « autres tracteurs ». Au total, 233 unités en 2006 et 214 unités en 2007.
L’incorporation de ces volumes dans la catégorie des tracteurs comparables, place Deutz-Fahr à un niveau de 5,15 % de parts de marché en 2006 (au lieu de 4,34 % annoncés) et à 6,80 % de parts de marché en 2008 (au lieu de 6,10 % annoncés dans notre précédente édition).Compte tenu de ces éléments et considérant que le volume des Agrotron K110 et K120 devait effectivement rejoindre la masse des tracteurs comparables, nous avons réintégré les immatriculations de ces modèles pour ajuster nos estimations.
L.S »

Commentez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *