Par

Väderstad, le Seed Hawk sème en direct


« Fruits du rachat de 49 % du capital de la société canadienne Seed Hawk par le Suédois V?derstad à l’automne 2006, les Seed Hawk 400, 600 et 800, d’une largeur de travail de 4, 6 et 8 m, sont conçus pour le semis direct. Semi-portés, ils combinent la technologie des semoirs Rapid au système de mise en terre des outils canadiens. Ce dernier se compose de paires de dents assurant le semis et l’enfouissement de l’engrais, pour un interlignage de 25 cm. Chaque organe d’enterrage est monté sur un parallélogramme exerçant jusqu’à 150 kg de pression au sol. La dent d’enfouissement des engrais précède celle de semis. Ces deux éléments sont décalés de 35 mm en largeur et 15 mm en profondeur, afin que le fertilisant ne brûle pas la graine. Développés pour travailler à une vitesse de 8 à 10 km/h, ces semoirs nécessitent une puissance de traction de 25 ch/m de largeur. Ils embarquent le système de distribution Fénix, proposé sur les Rapid et compatible avec une antenne dGPS pour la modulation de semis. Polyvalents, ces appareils peuvent également réaliser du semis de maïs à 75 cm d’interrang en relevant deux rangs sur trois. Pourvus d’une trémie de 3 900 litres divisée en deux compartiments de 1 925 et 1 975 litres, les Seed Hawk se replient à 2,90 m de largeur au transport.
L.V. »

Commentez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *