Par

Sainte Germaine, le film étirable en complément des ficelles


« Sainte Germaine est connue en agricole pour son offre en filets et ses ficelles sisals et synthétiques. Pour cette campagne de fenaison, la marque propose plusieurs nouveautéset surtout, elle se lance dans la distribution de films étirables pour l’enrubannage. En ficelle, l’offre pour les presses à haute densité s’enrichit des variantes en polypropylène Gigafil 115 et 130. Respectivement disponibles en 115 et 130 m/kg, ces deux produits adoptent une nouvelle texture censée améliorer la réalisation des n?uds.
Pour le pressage des balles rondes, Sainte Germaine propose la PP Maxifil. Cette variante, de même métrage qu’une 1 000 générique (820 m/kg), présente une résistance comparable à une 750. Selon la marque, ce produit plus résistant augmente l’autonomie de la presse et réduit le budget consacré au liage. Le catalogue s’étoffe également avec la version PP Mille Plus, une ficelle dont le métrage est exactement de 1 000 m/kg. En liage filet, la société cherche à bien couvrir le marché et sort pour cela son nouveau produit sous deux marques : RKW et Sainte Germaine. Baptisé respectivement Rondotex Evolution et Cybelnet Evolution, ce lien conditionné en rouleaux de 29 cm de diamètre est prévu pour un recouvrement bord à bord des balles rondes de foin, de paille et de fourrage ensilé. D’une résistance à la rupture améliorée, il bénéficie d’une stabilité anti-UV d’une année en Europe centrale. Enfin, dernier arrivé au catalogue, le film étirable Sainte Germaine est commercialisé sous les appellations Excelspin et Cybelwrap, sans différence de conception. Disponible en largeurs de 500, 750 et 1 000 mm, il se décline en quatre couleurs : noir, blanc, vert clair et vert olive. Toujours dans la catégorie du film étirable, la société commercialise en exclusivité sur le territoire français les produits Duo Plast, avec notamment la variante écologique Optima réalisée entièrement en polyéthylène. Ce film respectueux de l’environnement proposé en largeur de 750 mm est compatible avec les produits alimentaires. Avec un catalogue plus complet, Sainte Germaine a l’objectif d’atteindre cette année 20,1 millions d’euros de chiffre d’affaires et d’obtenir 35 % de parts de marché en Europe dans la catégorie des produits distribués. Par ailleurs, cette société appartient au groupe américain UCI, annoncé comme leader mondial de la production de ficelles avec 25 000 tonnes annuelles. Son usine de Martignas-sur-Jalle, en Gironde, fabrique chaque année 6 000 tonnes de ficelles en polypropylène pour l’agricole et l’industrie.
D.L. »

Commentez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *