Par

JCB, le 526 adopte le moteur latéral


« Avec son moteur arrière et son gabarit relativement compact, le Telescopic JCB 526 S a connu un réel succès sur le marché français, avec plus de 5 000 exemplaires vendus. Souhaitons au constructeur britannique que son remplaçant, le 526-56, rencontre à son tour le même écho dans les exploitations de polyculture-élevage. Présentant une hauteur de levée de 5,61 m et une capacité de charge de 2 600 kg, le dernier-né de la gamme Telescopic Agri adopte une architecture totalement différente de celle du 526 S. Pour des raisons de rationalisation de la fabrication, le constructeur abandonne en effet, sur ce chariot télescopique, le moteur arrière au profit de la motorisation latérale. Le réservoir à carburant et la réserve d’huile prennent alors place à l’arrière.
Développant 101 ch, le moteur à quatre cylindres JCB 444 de 4,4 litres, doté d’un turbocompresseur, satisfait à la norme Euro-IIIA. Il anime de série une transmission à convertisseur de couple associée à une boîte à quatre vitesses mécaniques, dont l’allure se voit limitée à 33 km/h. Le 526-56 atteint tout de même 40 km/h grâce à la solution optionnelle à six rapports powershift. Il chausse des roues de 20 ou 24 pouces et reçoit un pont avant à différentiel à glissement limité. Il bénéficie en option de la suspension de flèche JCB SSA. Sur le plan de l’hydraulique, les pompes à engrenages débitent jusqu’à 85 l/min. A l’intérieur de la cabine, dont l’aménagement a été entièrement revu, le conducteur trouve de base trois leviers pour contrôler les mouvements du bras télescopique et bientôt, en option, un joystick multifonction. Il découvre également un petit écran LCD utile au suivi des opérations d’entretien. »

Commentez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *