Case IH OptumCase IH Optum

Exclusif

Case IH Optum, un mix de Puma et de Magnum


Quelques mois avant sa présentation officielle, le tout nouveau tracteur Optum de Case IH était déjà dans les mains de la rédaction. Ce tracteur polyvalent, dernier-né de la famille des six-cylindres, possède un gabarit intermédiaire entre les Puma et les Magnum. Il s’apparente davantage, en termes de conception, au premier avec lequel il partagera, dès la fin d’année, la chaîne de fabrication autrichienne de Saint-Valentin, le moteur FPT de 6,7 litres ainsi que la transmission à variation continue CVX et le pont arrière. Ce tracteur ne sera pour l’instant proposé qu’en deux niveaux de puissance : 270 chevaux pour l’Optum 270 CVX et 300 chevaux pour l’Optum 300 CVX. Il affiche un empattement de 2 995 mm, soit 10 cm de plus que le Puma et autant de moins que le Magnum CVX. Le petit dernier de la famille Case IH pèse 10,8 tonnes et se situe précisément à mi-distance entre ces deux autres six-cylindres de la gamme. D’un point de vue conception, il reprend une majorité de composants du Puma, tracteur de Saint-Valentin. Son pont arrière, par exemple, repris à ce tracteur de Saint-Valentin, est redimensionné pour recevoir des pneumatiques de plus grande dimension, jusqu’à 900 mm de large et 2,15 mètres de diamètre, ainsi que des roues jumelées. Son nouveau pont avant suspendu est, lui, dérivé de celui du Magnum. Fabriqué à Modena en Italie, il possède deux vérins couplés à deux amortisseurs oléopneumatiques. Les propriétaires de Puma ne seront pas dépaysés à ses commandes puisque le dernier-né reprend strictement l’environnement de conduite de son petit frère. Il en partage notamment la cabine à quatre montants et pare-brise monobloc, le nouveau toit ainsi que l’équipement complet en phares (jusqu’à 20 projecteurs à LED). Le poste de conduite offre différents choix de sièges pneumatiques pivotant sur 15 degrés. Ces assises peuvent prétendre à un appui-tête escamotable sur le côté ainsi qu’à une ventilation ou une régulation automatique selon le poids. L’Optum hérite aussi de son cadet des automatismes de guidage, de la compatibilité Isobus ainsi que des ordinateurs de bord. Il ajoute au terminal AFS une application pour le contrôle de la pression des pneumatiques ainsi que l’affichage et la connectique d’une caméra arrière. Les automatismes de bout de champ HMC II offrent désormais la possibilité de créer ou de modifier une séquence à l’arrêt comme au travail. Chaque programme peut enregistrer jusqu’à 40 opérations.

Le Case IH Optum est à découvrir en détail dans le magazine Matériel Agricole n°213 de septembre 2015

Commentez l'article

2 réponses à Case IH Optum, un mix de Puma et de Magnum

  1. xavier dit :

    le 6.7 l FPT est-il bi-turbo à étage comme le JD 6.8 l des 7R ?en tout cas Case-IH n’a pas tardé à répondre au géant vert mais il aurait été interessant de voir le 8.7l FPT sous son capot ! John Deere VS Case-IH ,le combat qui fait rage dans le Mid-West !!

    • Sebastien Dillies dit :

      Xavier, le six-cylindres de 6,7 L FPT des Case IH Optum est uniquement doté d’un turbo à géométrie variable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *