Miro

Effluents d'élevage

Un séparateur de phases mobile Miro


La dernière innovation de la marque Miro concerne le traitement physique du lisier. Compatible avec toutes les exploitations, le séparateur de phases mobile qu’elle propose convient pour une utilisation partagée, par exemple pour un groupement d’éleveurs. Compte tenu du coût élevé d’acquisition à titre individuel des séparateurs fixes du marché (de 25 000 à 30 000 € selon le fabricant), ce nouvel équipement pourrait bien susciter l’intérêt de ces professionnels. Monté sur une remorque homologuée à 25 km/h, il est animé par un groupe électrogène alimentant les moteurs. L’autonomie annoncée est de 15 heures, pour une consommation en carburant de 6 litres par heure. Le produit transite à travers une pompe à lobes, un broyeur de fibres par voie humide puis ressort sur le convoyeur. Ce dernier est capable de charger la matière dans une benne à une hauteur maximale de quatre mètres. En amont, un piège à cailloux protège les organes de la machine. Le séparateur de phase Miro est disponible en deux versions : SP45 pour 15 à 20% de matière sèche ou SP65 pour 20 à 28 % de matière sèche.

Commentez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *