Knoche

Lutte antiparasitaire

Un outil Knoche contre la pyrale


Pour limiter la prolifération de la pyrale du maïs, la firme d’outre-Rhin Knoche spécialisée dans le travail du sol a mis au point un broyeur détruisant au champ les résidus de cannes de maïs. Ce parasite hiberne habituellement dans les tiges de maïs laissées lors de la récolte. La lutte chimique étant difficile et la technique du mulch n’enterrant les résidus qu’à faible profondeur, le fabricant s’est orienté vers cette solution de lutte mécanique baptisée Zünslerschreck. Attelé sur le relevage avant d’un tracteur, l’outil présente un rotor dédié à chaque rang. Il est animé par un tracteur d’au moins 80 chevaux et requiert un débit hydraulique de 50 à 80 l/min. Le broyage des tiges de maïs a lieu à la vitesse maximale de 18 km/h. Il requiert une puissance minimale de 80 chevaux. En 2011 déjà, Knoche avait élaboré un premier appareil à rouleaux destiné à détruire les résidus culturaux après la récolte.  La nouvelle variante Zünslerschreck est proposé en quatre modèles de 3 à 9 mètres de largeur de travail. Sa commercialisation devrait débuter en 2016. Le modèle de 3 mètres pèse 1,5 tonne. Celui de plus grande capacité, en version trainé, reçoit une centrale hydraulique embarquée. Tous peuvent se combiner avec un outil de déchaumage. La gamme Knoche est distribuée en France par la Sarl Tadys de Réalville (Tarn-et-Garonne).

Commentez l'article

2 réponses à Un outil Knoche contre la pyrale

  1. Seb dit :

    80 km/h, c’est pas un peux rapide?!

    • Matthieu Schubnel dit :

      Oui effectivement ! Merci pour votre commentaire, la valeur a été modifiée. Cet outil travaille en réalité jusqu’à 18 km/h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *