claas
Tout au long de cette semaine, Matériel Agricole vous invite à (re)découvrir les particularités de cinq chariots télescopiques. Ces extraits sont tirés de Matériel Agricole n°214 ...

Manutention

Le chariot télescopique Claas Scorpion 7035 en détails


Tout au long de cette semaine, Matériel Agricole vous invite à (re)découvrir les particularités de cinq chariots télescopiques. Ces extraits sont tirés de Matériel Agricole n°214 d’octobre 2015.

Aujourd’hui, focus sur le Claas Scorpion 7035.

  • Puissance : 122 chevaux
  • Capacité : 3,5 tonnes
  • Hauteur de levage maxi : 7 mètres

 

Gamme

La gamme de chariots télescopiques Scorpion de Claas se décline en six modèles : 6030, 7030, 7035, 7044, 7050 et 9055. Les caractéristiques de ces modèles sont faciles à connaitre, le premier chiffre donnant la hauteur de levage et les deux derniers la capacité de levage. Leurs hauteurs de levage varient ainsi de 6,15 à 8,75 mètres pour des capacités de levage allant de 3 à 5,5 tonnes. Ces engins sont actuellement fabriqués par l’Allemand Kramer et ce jusqu’en 2018. À partir de cette date, les machines proviendront de chez Liebherr.

Moteur

Le Scorpion 7035 est animé par un moteur d’origine Deutz de 3,6 litres placé longitudinalement. Ce quatre-cylindres développe une puissance de 122 chevaux à 2400 tr/min pour un couple de 480 Nm. Son injection à rampe commune s’alimente auprès d’un réservoir de 120 litres. Celle-ci intègre la fonction SmartRoading permettant de baisser le régime moteur lorsque l’engin atteint sa vitesse maximum. Ce bloc répond à la norme antipollution Stage IIIB grâce à l’utilisation d’un catalyseur d’oxydation diesel (DOC) sans entretien. Une cloison sépare les radiateurs, placés à l’avant du compartiment moteur, du reste des composants. Ce montage permet, selon la marque, de forcer le passage de l’air à travers les différents échangeurs. Le travail en conditions poussiéreuses sera facilité par le ventilateur réversible. Claas a également soigné l’accès aux différents points d’entretien. Le compartiment  moteur bénéficie notamment d’un capot à large ouverture. Le filtre à l’air, placé au-dessus du quatre-cylindres, se démonte facilement. Le remplacement des différents filtres ne devrait pas non plus poser de soucis ceux-ci étant très accessible. L’intervalle de vidange du moteur est de 500 heures.

pf-claas-2015-21

Le moteur est facilement accessible, grâce à la découpe basse de son support et au large capot.

 

Transmission

Le Scorpion 7035 de Claas est équipé d’une transmission hydrostatique prénommée Varipower. Celle-ci se comporte telle une transmission à variation continue avec une plage de vitesse comprise entre 0 et 40 km/h. Le moteur hydrostatique, placé au centre de cette transmission, dispose d’un grand angle de 45°. La Varipower gère de façon synchronisée le moteur et la transmission afin de limiter la consommation de carburant. Trois gammes de vitesses permettent au chauffeur d’ajuster la sensibilité de l’accélérateur. Celles-ci ont un étagement de 0 – 7 km/h, 0 – 15 km/h et 0 – 40 km/h pour s’adapter aux différents travaux. Le Scorpion s’équipe également d’un accélérateur à main et d’un régulateur. Ces derniers permettent de maintenir un régime moteur pour une vitesse donnée et autorisent ainsi l’utilisation d’une balayeuse ou d’un godet désileur.  La fonction d’approche intégrée à la pédale de frein facilite également la conduite. Sur le début de sa course, la vitesse va être réduite tout en maintenant le régime moteur. En appuyant plus fort, le frein de service va être enclenché.

pf-claas-2015-3

 

Ponts et direction

Le Scorpion dispose de trois modes de directions : deux roues avant directrices, quatre roues directrices ou marche en crabe. Le choix s’effectue depuis un interrupteur rotatif situé sur le tableau de bord dont un voyant confirme le mode de direction activé. Pour un gain de temps, le changement peut s’effectuer en roulant. Le réalignement des roues est vérifié automatiquement à chaque démarrage de l’engin. L’essieu avant intègre un différentiel à glissement limité. Le freinage est pour sa part assuré à l’entrée de l’essieu avant par un frein à disque hydraulique. En option, il peut être installé sur l’essieu arrière.

 pf-claas-2015-4

pf-claas-2015-rayonbraquage

 

Hydraulique

Une pompe hydraulique load sensing de 140l/min et 250 bars équipe cette machine. Elle s’alimente en huile auprès d’un réservoir de 170 litres. Celui-ci est commun aux fonctions du bras et de la transmission. Il est possible de régler le débit de la troisième fonction hydraulique et du distributeur arrière. Pour faciliter l’accouplement sur la troisième fonction, un bouton de décompression est situé à proximité des prises hydrauliques. Les raccords sont fixés directement sur le tablier pour éviter de mauvais passages de flexibles et les risques de pincements.

 pf-claas-2015-dimensions

 

Flèche et tablier

La flèche du Scorpion atteint 7,01 mètres de haut. L’angle de bennage de 152° facilite la vidange des produits collants. Le vérin de cavage est équipé d’un amortisseur de fin de course limitant les contraintes mécaniques. Le tablier de série correspond aux caractéristiques Claas mais d’autres tabliers sont proposés en option. Le verrouillage de l’outil s’effectue hydrauliquement depuis le poste de conduite.

pf-claas-2015-5

Situé au bout de la flèche, un bouton décompresse la troisième fonction hydraulique.

 

Autres mesures

pf-claas-2015-autresmesuresA consulter également :

Le chariot téléscopique JCB 536-70 Agri Super en détails

Le chariot téléscopique Manitou MLT 735 120 PS en détails

Le chariot téléscopique Dieci Agri Plus 40.7 VS EVO 2 en détails

Le chariot téléscopique Merlo TF 38.7 CS 120 en détails

Commentez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *