Anthony Bamford, le président de JCB, ici visitant avec le premier ministre David Cameron son établissement brésilien, était plutôt favorable à la sortie du Royaume-Uni de l'UE.
La position d’Anthony Bamford, le président de JCB peut surprendre de la part d’un industriel qui a construit la réussite de son entreprise sur la mondialisation ...

Brexit

JCB a voté la sortie    Réservé aux abonnés Décisions Machinisme


Anthony Bamford, le président de JCB, ici visitant avec le premier ministre David Cameron son établissement brésilien, était plutôt favorable à la sortie du Royaume-Uni de l'UE.

Anthony Bamford, le président de JCB, ici visitant avec le premier ministre David Cameron son établissement brésilien, était plutôt favorable à la sortie du Royaume-Uni de l’UE.

La position d’Anthony Bamford, le président de JCB peut surprendre de la part d’un industriel qui a construit la réussite de son entreprise sur la mondialisation des marchés.
Abonnez-vous pour lire l’article

Commentez l'article

Les commentaires sont fermés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *