OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Tout au long de ce mois, redécouvrez l’offre en charrues 5-6 corps à largeur variable d’une sélection de constructeurs du marché. Ces informations techniques sont tirées ...

Travail du sol

Les charrues 5-6 corps à largeur variable – Kverneland


Tout au long de ce mois, redécouvrez l’offre en charrues 5-6 corps à largeur variable d’une sélection de constructeurs du marché. Ces informations techniques sont tirées d’un article publié dans Matériel Agricole n°219 de mars 2016.

Aujourd’hui, focus sur le labour vu par Kverneland. Ce pionnier de la charrue à largeur variable hydrauliquement équipe un grand nombre de ses modèles avec sa technologie Varilarge . Ses trois familles de charrues disposent d’une tête d’attelage compatible avec des tracteurs développant jusqu’à 170, 220 ou 400 ch. Elles se différencient essentiellement au niveau de l’axe de retournement dont le diamètre mesure respectivement 110, 120 ou 150 mm. Les charrues de la série 150 ainsi que les ES et LS reçoivent une poutre principale de dimension 150 x 150 mm. Les variantes EG, LB, EO et LO sont pourvues d’un châssis de section 120 x 200 mm. Tous les modèles accèdent à un large choix de roues de contrôle de profondeur ou combinées travail et transport, installées à l’arrière comme en position avancée. Selon les séries de charrues, deux choix de sécurité s’offrent à l’utilisateur. Les 150 B, LS, LB et LO sont protégées par des boulons de cisaillement dont la résistance à la rupture est de 3700 kg pour la première et 4200 kg pour les suivantes. La solution non-stop mécanique à lames ressorts est, quant à elle, réservée au 150 S, ES, EG et EO. En fonction du nombre de lames installées, la résistance au déclenchement varie de 900 à 1400 kg. Seuls deux modèles, les EO et LO, sont utilisables en labour hors raie.

[gview file= »https://www.materielagricole.info/wp-content/uploads/2016/10/kverneland-tdmcharrues2016.pdf »]

Rendez-vous dans les prochains jours pour découvrir d’autres charrues de ce type.

Voir d’autres charrues 5-6 corps à largeur variable du marché

Commentez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *