Philippe Hohl, demonstrieret uns auf einem Rasen, den elektronischen M‰her mit  Mehwerk, am Mittwoch 31. Mai 2017 in R¸egsbach. © Marcel Bieri
Le constructeur suisse Aebi présente un porte-outils sur chenilles fonctionnant grâce à l’énergie électrique. Cet appareil se prête par exemple aux travaux de fauche, de balayage ...

Automoteur

Aebi-Schmidt : un porte-outils branché


Le constructeur suisse Aebi présente un porte-outils sur chenilles fonctionnant grâce à l’énergie électrique. Cet appareil se prête par exemple aux travaux de fauche, de balayage ou de débroussaillage dans des pentes jusqu’à 52 %. Il embarque un moteur électrique au niveau de chaque chenille, un troisième bloc animant la prise de force. L’opérateur ajuste sa vitesse entre 0 à 20 km/h. La charge de la batterie amovible prend 2,5 h. Son autonomie atteint 2 à 3,5 h. Le porte-outil électrique se décline en variantes EC 130 à pilotage radiocommandé, ou EC170 (photo) avec place assise et radiocommandes optionnelles

Commentez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *