MarchéLes nouveaux investisseurs

Les nouveaux investisseurs
Pour qui aime la technique, connaît bien le monde rural et veut conserver un lien fort avec la nature, distribuer des machines agricoles est assurément une activité intéressante. La recette est simple. Il suffit de s'entourer de techniciens pointus pour entretenir les mécaniques les plus puissantes, régler des circuits hydrauliques complexes et, désormais, paramétrer une informatique subtile. Il faut juste dénicher les bons commerçants évaluant correctement une reprise, capables de longuement négocier un automoteur de récolte, convaincants dans leurs argumentaires. Il ne faut pas omettre de s'entourer d'une pincée de bons comptables, aptes à gérer des flux financiers alourdis par le parc d'occasions pléthorique, par le libre-service exhaustif et les nécessaires commandes de morte-saison. Comme le marché se montre de plus en plus exigeant, les structures cherchent dans leur croissance une meilleure efficacité commerciale ou technique et, bien sûr, une rentabilité durable. Mais, à un moment, se pose le problème de la transmission d'une affaire devenue trop importante. Souvent les familles parviennent à la faire perdurer en trouvant dans leurs jeunes générations la passion héritée de leurs ancêtres maréchaux-ferrants. Parfois, cependant, elles doivent chercher un relais auprès d'investisseurs extérieurs. Leurs moyens financiers assureront la continuité de leurs commerces et sauront rassurer leurs fournisseurs. Le monde du machinisme ne manque pas d'exemples de groupes s'investissant dans la distribution. Le plus impressionnant est sans doute, aux États-Unis, la société cotée en bourse Titan Machinery. Après avoir étendu ses concessions Case, Case IH et New Holland sur neuf États, elle a traversé l'Atlantique pour s'installer en Roumanie et en Bulgarie. Citons également le Français Monnoyeur, concessionnaire Caterpillar sur toute la France et concessionnaire John Deere en Roumanie par sa filiale Ipso. Il en existe d'autres et de toute nature. Pour mieux comprendre ce qui peut intéresser des groupes diversifiés à s'investir dans le machinisme agricole, nous en avons rencontré deux ayant marqué l'actualité récente par des acquisitions. Le premier est la Casa, partie intégrante de la coopérative agricole Advitam. Le second est Dubreuil, un groupe vendéen impliqué dans de nombreux métiers de la distribution.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Irrigation

Agri Solution place l’enrouleur sous haute surveillance

Part de marché

Les outils non animés à disques se portent bien

Elevage

Des autochargeuses Jeulin plus stables

Utilitaire

John Deere Gator XUV, le confort grimpe

Semoir

Un semoir Sulky épuré

Epandeurs d'engrais

Le Kubota DSXLW épand les engrais plus vite

Semis

Une double dent Dale Drills pour semer en direct

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement

Récolte

La coupe flexible de Geringhoff ne manque pas d’air