Les bénéfices atteignent un palier

Les bénéfices atteignent un palier
Agco
4e trimestre
Ventes : 2,70 M$ (+ 4 %)
Bénéfices : 102,5 M$ (- 182,7 M$)
Exercice 2012
Ventes : 9,9 Md$ (+ 13,6 %)
Bénéfices : 516,4 M$ (- 68,9 M$)
Pour la première fois de son histoire, le groupe Agco frise les 10 milliards de dollars de chiffre d'affaires sur son exercice. Il a tout particulièrement profité des marchés nord-américains où ses ventes de machines agricoles ont progressé de 19,8 %. D'autres régions plus lointaines se sont également montrées favorables. De fortes croissances en Australie, en Nouvelle-Zélande ou en Chine lui ont permis d'accroître ses revenus de 23,2 % dans la région Asie-Pacifique. Plus au sud, une amélioration au Brésil a largement compensé la faiblesse de l'Argentine et lui a permis de progresser  de 10,3 % sur l'Amérique du Sud. En Europe, de fortes demandes en Allemagne, en France et en Russie ont favorisé une croissance de 9,9 % sur l'année. En dépit d'une activité commerciale dynamique, le groupe Agco a vu ses bénéfices se tasser légèrement. Il a en effet dû faire face à un certain nombre de coûts liés à la montée en régime de l'usine Fendt de Marktoberdorf ou au développement de l'activité commerciale en Chine.
CNH
4e trimestre
Ventes : 4,92 M$ (+ 3 %)
Bénéfices : 195 M$ (+ 2 M$)
Exercice 2012
Ventes : 19,4 Md$ (+ 8 %)
Bénéfices : 1,142 Md$ (+ 203 M$)
La forte demande en machines agricoles a soutenu l'activité du groupe CNH durant tout son exercice 2012. Alors que les ventes de celles-ci progressaient de 10 % pour atteindre un total de 15,7 Md$, les matériels de TP reculaient de 3 % à 3,8 Md$. Les deux Amériques sont les régions où le groupe a le plus progressé. Ses ventes globales y gagnent 14 % atteignant 8,6 Md$ au Nord et 2,9 Md$ au Sud. L'Europe s'est également bien tenue en progressant de 10 % à 6 Md$. La groupe a amélioré sa rentabilité en profitant d'un bon volume de matériels vendus et de leurs niveaux de prix. En revanche, il a dû faire face aux dépenses en recherche et développement liées aux normes anti-pollution et à des taux de change défavorables entre le dollar, l'euro et le réal brésilien.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pommes de terre

Un système anti-érosion chez AVR

Broyeur à axe vertical

Un gyrobroyeur rigide Quivogne de 3,50 m

Pommes de terre

Réglage d'une arracheuse à pommes de terre

Station météo

Weenat aide les irrigants

Pommes de terre

Un transbordeur Downs Geo de 22 tonnes

Travail du sol

Eurotechnics Agri s'adresse à l'agriculture raisonnée

Pommes de terre

Miedema revoit son unité de nettoyage

Entretien du paysage

Noremat remodèle son porte-outils VSV

Essai utilitaire

Renault Alaskan, fruit de l’alliance