Hardi un cran plus large

Hardi un cran plus large
Après cinq années d'intégration au groupe Exel, le Danois Hardi dresse un bilan plutôt positif. Sten Kjelstrup, son président directeur général, préfère rester évasif sur le montant exact de son chiffre d'affaires. Il serait compris dans une fourchette large de 175 à 200 M€. Il annonce toutefois fièrement avoir réussi à le faire progresser de 30 % sur la période et avoir lancé plus de 100 nouveaux produits. Il s'est ouvert de nouveaux marchés dans des régions de grandes cultures en Australie, aux États-Unis, en Russie et en Afrique du Sud. Les usines de Norre Alslev au Danemark et de Beaurainville, dans le Pas-de-Calais, ont chacune bénéficié d'investissements. La première s'est vue appliquer les méthodes de gestion de production Lean. La deuxième a agrandi sa ligne de production pour lui permettre d'assembler les Saritor, des automoteurs de pulvérisation surdimensionnés destinés aux grandes plaines nord-américaines, kazakhes ou australiennes. Ce site compte désormais 200 salariés.  Pour servir l'ensemble de ses marchés et ses deux marques Hardi et Évrard, le constructeur a également mis en place un centre logistique pièces détachées au nord de la région parisienne.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Tracteur

Le Fendt 1100 Vario MT reçoit un moteur MAN

Fertilisation

Une trémie frontale pour Mascar

Réseaux commerciaux

Steyr à la reconquête de l’Europe

Travail du sol

Les déchaumeurs Maschio-Gaspardo Ufo plus pénétrants

Pulvérisation

Suspension intégrale pour le pulvé traîné Kubota XTS4

Élevage

Kuhn Aura : l’alimentation automatique revisitée

SSV

Le Polaris Ranger porte plusieurs robes

Salon

Innov'Space 2020 : dix matériels qui ont séduit le jury

Pulvérisateur traîné

John Deere coupe les buses une à une en Isobus