L'Italie va piano

L'Italie va piano
En Italie, le nombre des immatriculations de tracteurs semble au plus bas. Après avoir atteint un plancher historique de 19 300 unités en 2012, soit 17,4 % de moins qu'en 2011, le premier trimestre de 2013 n'a donné aucun signe d'embellie et s'est inscrit dans une baisse de 3,14 % par rapport à la même période de 2012. Le déclin généralisé touche aussi les transporteurs (- 24,5 %) et les remorques (- 8,8 %). Seules les moissonneuses-batteuses semblent vouloir se redresser. Elles affichent un mieux de 32,3 %. Les constructeurs transalpins de tracteurs semblent, toutefois, avoir su tirer leur épingle du jeu. Ils ont compensé la faiblesse de leur marché intérieur par leurs succès à l'exportation. La balance commerciale penche nettement en leur faveur. Les importations de tracteurs vers l'Italie ont baissé de 6,5 % à 17 362 unités pour une valeur de 412 M€. Les exportations, en revanche, se sont améliorées de 8,8 % avec 74 762 unités pour une valeur totale de 1,664 Md€.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pulvérisation

Suspension intégrale pour le pulvé traîné Kubota XTS4

Élevage

Kuhn Aura : l’alimentation automatique revisitée

SSV

Le Polaris Ranger porte plusieurs robes

Salon

Innov'Space 2020 : dix matériels qui ont séduit le jury

Pulvérisateur traîné

John Deere coupe les buses une à une en Isobus

Travail du sol

Kverneland : les charrues Varilarge revisitées

Travail du sol

Pöttinger : un Terria pour chaque utilisation

Equipements d'élevage

Euromark débarque sur le marché de la remorque distributrice avec la RD-HD

Annulation

Pas de Sima en 2021