Same Deutz-Fahr mise sur la diversité

Same Deutz-Fahr mise sur la diversité
La progression, sur l'exercice 2012, des chiffres de ventes et des bénéfices conforte la stratégie de diversification de Same Deutz-Fahr. En effet, si les tracteurs et leurs 907,7 M€ de ventes ont contribué de tout leur poids dans la croissance de 6,6 % du chiffre d'affaires du groupe italien, celui-ci a trouvé des marges de croissance confortables sur ses autres segments de marché. La full line, c'est-à-dire les moissonneuses-batteuses, la fenaison, la viticulture et la manutention se sont envolées de 29 % à 42,4 M€ et les pièces de rechange ont gagné 8 % à 204,9 M€. Durant la campagne, le constructeur s'est montré particulièrement actif dans ses investissements sur les marchés émergents. Il a notamment monté deux entreprises en joint-venture pour fabriquer des tracteurs sous licence, l'une avec le Turc ?ahsuvaro?lu, l'autre avec le Russe Kirovsky Zavod. Il a poursuivi ses développements en Asie. L'usine indienne du groupe a fabriqué cette année 15 000 moteurs et 5 731 tracteurs. Par ailleurs, il a accentué sa stratégie de différenciation des marques commerciales. « Le but est d'éviter l'opposition commerciale entre les produits de notre groupe », explique Ludovico Bussolati, l'administrateur-délégué de Same Deutz-Fahr. Exercice 2012 Ventes : 1,187 Md€ (+ 6,6 %) Bénéfice net : 50,1 M€ (+ 19,8 M€)

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Commerce international

Les tracteurs italiens au ralenti

Récolte des fourrages

Deux enrubanneuses traînées aux couleurs Fendt

Tracteur d'occasion

Peu de points à surveiller sur les John Deere série 6R

Pommes de terre

La fraise Dewulf SC300 renforcée

Manutention

Un minipelle à zéro déport de 2,3 t pour Yanmar

Travail du sol

Horsch confirme sa vision de l'agriculture hybride

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : les mesures (partie 3)

Essai tracteur

Essai Massey Ferguson 7719S, tout d'un grand

Presse à chambre variable

Des balles rondes atteignant 140 kg/m3 chez Kuhn