Le Biogaz s'essouffle en Allemagne

Le Biogaz s'essouffle en Allemagne
Les entreprises allemandes spécialisées dans l'équipement des stations de production de biométhane se montrent inquiètes. En 2012, le nombre de nouvelles constructions a reculé Outre-Rhin à 340 unités contre 1 278 en 2011, soit 74 % de moins. Seulement, 257 sont attendues pour 2013. Les investisseurs semblent perdre confiance dans la persistance d'une politique de prix soutenus de rachat de l'électricité produite. Faute d'activité, les acteurs ont massivement diminué leurs effectifs. La filière qui comptait, selon l'association allemande du biogaz, 63 000 employés en 2011 n'en avait gardé que 45 000 à la fin de 2012. Elle devrait encore se séparer d'environ 3 000 durant 2013. Elle a également commencé à, massivement, rechercher des relais de croissance à l'étranger, notamment en Italie, en France, en Grande Bretagne ou dans les pays de l'est de l'Europe. Déjà, la filière annonce 44 % de chiffre d'affaires réalisés à l'exportation. La France, qui a annoncé un programme de 1 000 nouvelles installations d'ici 2020, attise les convoitises. À la fin 2012, l'Allemagne recensait 7 152 centrales et une capacité de production électrique de 3 352 mégawatts. [gallery order="DESC" columns="2" orderby="post_date"]

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Travail du sol

Un repreneur pour Rabe

Lutte incendie

Un cuve frontale Arland pour lutter contre le feu

Tracteur

Le confort accru sur les Massey Ferguson 3700 AL

Automoteur d'épandage

Le Claas Xerion qui voulait être automoteur

Elevage

Une pompe à eau Ukal Elevage

Récolte des fourrages

Une faucheuse frontale Kuhn Compacte et légère

Récolte

Un pick-up MacDon PW8 de 4,5 m

Fertilisation

La pince Yara N-Tester devient connectée

Elevage Biologique

« J’élabore à la ferme mes fromages au lait biologique »