Le Biogaz s'essouffle en Allemagne

Le Biogaz s'essouffle en Allemagne
Les entreprises allemandes spécialisées dans l'équipement des stations de production de biométhane se montrent inquiètes. En 2012, le nombre de nouvelles constructions a reculé Outre-Rhin à 340 unités contre 1 278 en 2011, soit 74 % de moins. Seulement, 257 sont attendues pour 2013. Les investisseurs semblent perdre confiance dans la persistance d'une politique de prix soutenus de rachat de l'électricité produite. Faute d'activité, les acteurs ont massivement diminué leurs effectifs. La filière qui comptait, selon l'association allemande du biogaz, 63 000 employés en 2011 n'en avait gardé que 45 000 à la fin de 2012. Elle devrait encore se séparer d'environ 3 000 durant 2013. Elle a également commencé à, massivement, rechercher des relais de croissance à l'étranger, notamment en Italie, en France, en Grande Bretagne ou dans les pays de l'est de l'Europe. Déjà, la filière annonce 44 % de chiffre d'affaires réalisés à l'exportation. La France, qui a annoncé un programme de 1 000 nouvelles installations d'ici 2020, attise les convoitises. À la fin 2012, l'Allemagne recensait 7 152 centrales et une capacité de production électrique de 3 352 mégawatts. [gallery order="DESC" columns="2" orderby="post_date"]

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Essai tracteur

John Deere 8R 370 : le point technique

Essai tracteur

John Deere 8R 370 : les mesures

Voirie

Un broyeur d'accotement Desvoys plus léger

Pneumatiques

La technologie Michelin VF pour les remorques

Broyage

Des broyeurs forestiers Rabaud pour toutes les puissances

Manutention
Dossier - Récolte

Le fauchage andainnage permet une maturité plus homogène

Élevage

BvL maîtrise le mélange au tour près