Michelin dit merci à ses spécialités

Michelin dit merci à ses spécialités
Michelin a terminé son exercice 2012 avec un chiffre d'affaires de 21,47 Md€, c'est-à-dire en très légère hausse de 3 % par rapport à 2011. Le manufacturier de Clermont-Ferrand a su compenser une baisse de 6,4 % du volume par une politique de prix efficace. Il est également parvenu à préserver ses marges en redressant la rentabilité de ses pneus poids lourds et en profitant de ses activités de spécialités. Cette catégorie regroupant les pneumatiques pour le génie civil, l'agriculture, les motos et les avions a généré 3,64 Md€ de chiffre d'affaires, soit 13 % de mieux qu'en 2011. Elle a produit un taux de marge opérationnelle de 26 %, c'est-à-dire bien supérieur à la moyenne de 11,3 % pour l'ensemble du groupe. Ces spécialités ont bénéficié d'un environnement de change favorable, de clauses d'indexation des prix sur les coûts de matières premières et d'un volume en légère hausse (+ 1,7 %). Les pneus pour engins miniers ont fait preuve d'une demande particulièrement soutenue et ceux pour avions ont profité de la progression du trafic passager. Les pneumatiques agricoles, en revanche, ont dû faire face à des situations contrastées. Ils ont progressé durant le premier semestre puis se sont repliés au quatrième trimestre sur le marché du premier équipement. Le remplacement a reculé sur l'ensemble des pays matures en raison des incertitudes économiques.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Désherbage mécanique

Bineuses Grégoire Agri : L’original Desherbrang

Tracteur

La Série 7 de Deutz-Fahr fait peau neuve

Télémétrie

L'API Claas combine FieldView à la télémétrie

Travail du sol
Transport

La Campagne : des portes plus légères et plus robustes

Tracteur

Tracteur Landini 5-085 : Le couteau suisse

Pneumatiques

BKT : la gamme Ridemax s'agrandit

Travail du sol

Maschio Gaspardo : Quick-Fit facilite le changement des lames