Massey Ferguson recrute à Beauvais

Massey Ferguson recrute à Beauvais

La forte demande actuelle en machines agricoles fait monter en régime les lignes de production de l'usine Massey Ferguson de Beauvais. Elle envisager de recruter une centaine de salariés en 2013.

Les cours actuellement soutenus des matières premières agricoles et la forte demande en machinisme placent l'usine de tracteurs du groupe Agco à Beauvais dans la situation privilégiée de devoir augmenter sa production. En 2012, le site a produit 17 400 tracteurs, principalement de marque Massey Ferguson, soit 15 % de mieux qu'en 2011. Déjà l'année précédente avait été marquée par une nette reprise de 20 % par rapport à 2010. Ces derniers temps, pour honorer un rythme de production de 90 à 100 tracteurs par jour, la direction avait choisi la prudence en recourant massivement à une main-d'œuvre d'intérimaires. Ils sont actuellement 400 sur le site. Mais comme l'enjeu du site est de maintenir sa compétitivité tant en qualité des produits qu'en productivité ou en développement, du sang neuf devient nécessaire. Les embauches devraient se répartir entre les différents services du site. À la production, 40 opérateurs et techniciens de fabrication vont ainsi être titularisés parmi des personnes ayant fait leur preuve en intérim. Le bureau d'études envisage d'embaucher 40 dessinateurs et ingénieurs. Ils interviendront dans des domaines aussi variés que la conception assistée par ordinateur (CAO), l'électronique, l'hydraulique, le développement moteur, les laboratoires d'essais ou de tests. Parallèlement, des spécialistes en ressources humaines, en marketing, en ventes, en achats, ou en formation pourraient rejoindre les différents services supports. Éric Odièvre, le directeur des ressources humaines du site, estime que le haut niveau technologique des machines agricoles actuelles, la situation de Beauvais à 80 kilomètres de Paris ainsi que les possibilités d'évolution dans un groupe international devraient séduire des candidats motivés et compétents.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Manutention

Un minipelle à zéro déport de 2,3 t pour Yanmar

Travail du sol

Horsch confirme sa vision de l'agriculture hybride

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : les mesures (partie 3)

Essai tracteur

Essai Massey Ferguson 7719S, tout d'un grand

Presse à chambre variable

Des balles rondes atteignant 140 kg/m3 chez Kuhn

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : le point technique (partie 2)

Entretien du paysage

L'épareuse Ferri TP 510 remplace la TP 51

Entretien du paysage

Une portée de 16 m pour le broyeur automoteur Athena d'Energreen

Manutention

Un pelle sur pneus Liebherr de 14 t