HORSCHLa logistique du Titan

La logistique du Titan

Sur une exploitation agricole, la logistique est un des points clés pour réussir sa récolte. A ce titre, la société Horsch propose depuis près de 2 ans le transbordeur Horsch Titan 34 UW. Reportage en image au sein de l'entreprise familiale de travaux agricole Malfait.

    Au fait des avantages du transbordeur depuis les années 90, le constructeur allemand avait à l'époque développé le UW 160. Depuis deux ans, le Titan 34 UW a repris le flambeau avec de grosses ambitions, ses 34 m3 affichent en effet la couleur.  

Un concept qui a fait ses preuves

  Du point vue de sa conception, le Titan conserve les atouts de son prédécesseur tout en corrigeant ses défauts de jeunesse. Avec sa caisse à fond conique, le Titan 34 UW ne nécessite qu'une seule vis pour vidanger la trémie. La capacité de chargement du transbordeur Horsch est de 34 m3 ce qui correspond à la capacité d'une semi-remorque. Equipé d'une vis de vidange de 600 mm de diamètre se dépliant hydrauliquement vers l'avant pour une meilleure visibilité, le Titan 34 UW offre un débit impressionnant. A raison de 18 tonnes par minute, 90 secondes suffisent pour vider les 34 m3 du transbordeur à une hauteur de vidange maximale de 4,40 m. La conception télescopique de l'essieu unique et la variation de sa voie de 2,95 à 3,55 m lui garantissent une bonne stabilité au champ tout en le limitant au gabarit autorisé sur route.  

Des économies indéniables

  L'entreprise de travaux agricole Malfait affiche près de 1 200 ha de battage par an avec deux moissonneuses batteuses Claas 600 et 570. Elle a estimé un gain annuel net sur 15 jours de moisson de 30 000 € en comparant sa solution actuelle de deux moissonneuses-batteuses, un transbordeur, ainsi que le transport par camion de l'organisme stockeur à un système classique avec 2 moissonneuses batteuses et pas moins de 5 bennes. Ce gain cumule la différence de coût horaire des deux chantiers ainsi que la prime accordé par l'acheteur pour l'expédition à son silo primaire plutôt qu'à un secondaire. [gallery link="file"]

Responsable technique et webmaster du site materielagricole.info

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Manutention

Un minipelle à zéro déport de 2,3 t pour Yanmar

Travail du sol

Horsch confirme sa vision de l'agriculture hybride

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : les mesures (partie 3)

Essai tracteur

Essai Massey Ferguson 7719S, tout d'un grand

Presse à chambre variable

Des balles rondes atteignant 140 kg/m3 chez Kuhn

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : le point technique (partie 2)

Entretien du paysage

L'épareuse Ferri TP 510 remplace la TP 51

Entretien du paysage

Une portée de 16 m pour le broyeur automoteur Athena d'Energreen

Manutention

Un pelle sur pneus Liebherr de 14 t