Agco : Breganze veut doubler sa production

Agco : Breganze veut doubler sa production
L'objectif est clair : Agco veut produire des machines de récolte à la fiabilité et au taux de satisfaction de la clientèle records. Sa cible : la production de 2 000 unités d'ici 2018, soit le double des ventes réalisées la saison dernière. Le groupe, au travers des marques Massey Ferguson, Fendt et Laverda, s'en donne les moyens. À commencer par l'usine italienne de Breganze, centre névralgique de construction des moissonneuses-batteuses commercialisées en Europe, qui subit actuellement un vaste plan de modifications. Les ressources humaines de son secteur recherche et développement ont par exemple augmenté de 40 %. Agco mise également sur la qualité de fabrication de ses engins. Une nouvelle enceinte dédiée à la mise en peinture des différents organes de ces machines est en cours de construction. Une fois assemblée, chaque récolteuse reçoit, telle une voiture de prestige, une bâche intégrale destinée à limiter les dégradations liées au transport. L'usine étudie même la possibilité de réutiliser cette protection pour laisser ensuite hiverner l'engin à l'extérieur d'un hangar. La clientèle et les futurs investisseurs ne sont pas oubliés. Agco a investi dans un nouveau showroom destiné à mettre en avant la qualité de fabrication des produits issus du site italien.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pommes de terre

La fraise Dewulf SC300 renforcée

Manutention

Un minipelle à zéro déport de 2,3 t pour Yanmar

Travail du sol

Horsch confirme sa vision de l'agriculture hybride

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : les mesures (partie 3)

Essai tracteur

Essai Massey Ferguson 7719S, tout d'un grand

Presse à chambre variable

Des balles rondes atteignant 140 kg/m3 chez Kuhn

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : le point technique (partie 2)

Entretien du paysage

L'épareuse Ferri TP 510 remplace la TP 51

Entretien du paysage

Une portée de 16 m pour le broyeur automoteur Athena d'Energreen