John Deere s'interroge sur ses activités en irrigation

John Deere s'interroge sur ses activités en irrigation
Les activités de fabrication et de commercialisation des tuyaux d'irrigation font-elles bon ménage avec celles des tracteurs et des machines agricoles au sein de John Deere ? Le groupe américain semble se poser des questions. Dans un communiqué aux termes sibyllins publié le 3 septembre, il indique avoir demandé à Bank of America Merryl Lynch de le conseiller sur différentes options stratégiques pour ses activités en irrigation. Le groupe affirme vouloir continuer à proposer ce type de produits et de services, mais aussi continuer à développer des sondes de mesure d'humidité ainsi que des centrales d'acquisition de données climatiques. En revanche, il ne se prononce pas sur la poursuite de leurs fabrications en interne. Pour l'heure, aucune décision n'aurait été prise ni aucun accord trouvé.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement

Récolte

La coupe flexible de Geringhoff ne manque pas d’air

Fenaison

Un groupe de fauche de 9 m pour McHale

Semis

L'Alpego Jet M consomme moins et s'utilise mieux

Part de marché

Les ventes de semoirs traînés à céréales explosent

Travail du sol

La herse de déchaumage Agrisem International s’allège

Travail du sol

Double fonction pour la roue de charrue New Holland

Part de marché

29 % de presses à balles rondes vendues en plus

Voirie

Les pièces d’usure communes à l’épareuse et au broyeur d’accotement Desvoys