Des Biélorusses trop compétitifs

Des Biélorusses trop compétitifs
Les constructeurs russes de machinisme agricole trouvent leurs collègues biélorusses bien envahissants. Constantin Babkin, le président de leur syndicat, s'est plaint auprès de Vladimir Poutine de la domination commerciale des matériels biélorusses en Russie. Il s'est montré d'autant plus amer que, selon ses estimations, 70 % d'entre eux seraient vendus par l'intermédiaire des structures étatiques russes avec le soutien de ses banques d'État ou de son organisme de financement agricole Rosagroleasing. Il affirme que dans un marché intérieur de 5 500 moissonneuses-batteuses, l'industrie biélorusse aurait placé 3 500 machines. De leurs côtés,  les Russes qui déploient, depuis cinq ans, des efforts pour entrer dans le marché de leur terrible concurrent, ne seraient pas parvenus à y vendre la moindre machine.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Mélangeuse automotrice

Trioliet Triotrac M, un milieu de gamme compact

Essai tracteur

John Deere 8R 370 : Grand luxe

Publi-rédactionnel
Essai tracteur
Essai tracteur

John Deere 8R 370 : les mesures

Voirie

Un broyeur d'accotement Desvoys plus léger

Pneumatiques

La technologie Michelin VF pour les remorques

Broyage

Des broyeurs forestiers Rabaud pour toutes les puissances