Des Biélorusses trop compétitifs

Des Biélorusses trop compétitifs
Les constructeurs russes de machinisme agricole trouvent leurs collègues biélorusses bien envahissants. Constantin Babkin, le président de leur syndicat, s'est plaint auprès de Vladimir Poutine de la domination commerciale des matériels biélorusses en Russie. Il s'est montré d'autant plus amer que, selon ses estimations, 70 % d'entre eux seraient vendus par l'intermédiaire des structures étatiques russes avec le soutien de ses banques d'État ou de son organisme de financement agricole Rosagroleasing. Il affirme que dans un marché intérieur de 5 500 moissonneuses-batteuses, l'industrie biélorusse aurait placé 3 500 machines. De leurs côtés,  les Russes qui déploient, depuis cinq ans, des efforts pour entrer dans le marché de leur terrible concurrent, ne seraient pas parvenus à y vendre la moindre machine.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Semoir direct

Le semoir Morris accède à la modulation de dose

Travail du sol

Une trémie-fertiliseur de 3 500 L chez Monosem

Faucheuses

La triple faucheuse Kuhn GMD 8730 se simplifie

Irrigation

Agri Solution place l’enrouleur sous haute surveillance

Part de marché

Les outils non animés à disques se portent bien

Elevage

Des autochargeuses Jeulin plus stables

Utilitaire

John Deere Gator XUV, le confort grimpe

Semoir

Un semoir Sulky épuré

Epandeurs d'engrais

Le Kubota DSXLW épand les engrais plus vite