Des Biélorusses trop compétitifs

Des Biélorusses trop compétitifs
Les constructeurs russes de machinisme agricole trouvent leurs collègues biélorusses bien envahissants. Constantin Babkin, le président de leur syndicat, s'est plaint auprès de Vladimir Poutine de la domination commerciale des matériels biélorusses en Russie. Il s'est montré d'autant plus amer que, selon ses estimations, 70 % d'entre eux seraient vendus par l'intermédiaire des structures étatiques russes avec le soutien de ses banques d'État ou de son organisme de financement agricole Rosagroleasing. Il affirme que dans un marché intérieur de 5 500 moissonneuses-batteuses, l'industrie biélorusse aurait placé 3 500 machines. De leurs côtés,  les Russes qui déploient, depuis cinq ans, des efforts pour entrer dans le marché de leur terrible concurrent, ne seraient pas parvenus à y vendre la moindre machine.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Composants hydrauliques

Un nouveau patron pour le groupe Poclain

Tracteur

Le Kubota M5111 rétrécit

Presse

Kuhn optimise la transmission de ses presses haute densité SB

Pièces détachées

Le centre logistique Bepco sort de terre

Tonne à lisier

Un enfouisseur pour le Strip-Till chez Samson

Travail du sol

Des déchaumeurs Kverneland Enduro polyvalents

Miniatures

Weise Toys présente le Fendt 510C Turboshift

Travail du sol

Des équipements supplémentaires sur les outils Razol

Récolte pommes de terre

Dewulf améliore l'effanage sur son arracheuse RA3060