Des Biélorusses trop compétitifs

Des Biélorusses trop compétitifs
Les constructeurs russes de machinisme agricole trouvent leurs collègues biélorusses bien envahissants. Constantin Babkin, le président de leur syndicat, s'est plaint auprès de Vladimir Poutine de la domination commerciale des matériels biélorusses en Russie. Il s'est montré d'autant plus amer que, selon ses estimations, 70 % d'entre eux seraient vendus par l'intermédiaire des structures étatiques russes avec le soutien de ses banques d'État ou de son organisme de financement agricole Rosagroleasing. Il affirme que dans un marché intérieur de 5 500 moissonneuses-batteuses, l'industrie biélorusse aurait placé 3 500 machines. De leurs côtés,  les Russes qui déploient, depuis cinq ans, des efforts pour entrer dans le marché de leur terrible concurrent, ne seraient pas parvenus à y vendre la moindre machine.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Entretien du paysage

Une portée de 16 m pour le broyeur automoteur Athena d'Energreen

Manutention

Un pelle sur pneus Liebherr de 14 t

Récolte

Geringhoff resserre les maïs

Tracteur

Les séries 6 Deutz-Fahr en édition Warrior !

Presse haute densité d'occasion

Fiche occasion : des presses New Holland bien carrées

Pièces d’outils de travail du sol

Industriehof aux commandes de Forges de Niaux

Equipement

Des phares de travail a LED Hella

Manutention

Une chargeuse Case au méthane

Entretien du paysage

Quitté récupère l'herbe du broyeur pour la méthanisation