Brochard, New Holland, SSAB, Alliance4 217 tonnes de fumier épandues en 24 heures

4 217 tonnes de fumier épandues en 24 heures
Pour plus de légèreté, l'épandeur du record a été construit en acier Domex.
Entre le 31 juillet et le 1er aout, les deux Français, Bastien Roy, chargé de la mise en service des machines Brochard, et Ludovic Sarraud, responsable commercial chez Brochard, n'ont pas chômé. Ils se sont relayés toutes les six heures à bord d'un tracteur articulé New Holland T9. 615 et ils ont épandu 4 217 tonnes de fumier sur 221,8 hectares en 24 heures. L'exploit s'est déroulé à proximité du village de Velykyy Zliyiv, dans l'Oblast de Chernygyv, sur une parcelle de 300 hectares mise à disposition par l'Industrial Milk Company, un gigantesque groupe agroindustriel développant des activités agricoles sur 136 000 hectares au nord-est de Kiev. Le matériel d'épandage a été spécialement conçu par Brochard, en partenariat avec le sidérurgiste suédois SSAB, le manufacturier Alliance, Alfagro, son représentant ukrainien, et New Holland. Avec sa caisse de 60 m3, ses quatre essieux, ses 12 mètres de longueur et sa charge utile de 50 tonnes, il peut être considéré comme le plus grand du monde. Le chantier ne s'est pas déroulé sans difficultés. Le fumier ukrainien faiblement pailleux se révèle en effet assez difficile à épandre et il a fallu former une butte de terre pour permettre à la chargeuse W190 de décharger la matière dans l'épandeur. Pour Brochard, cet exploit représente une étape intéressante dans son développement international. En effet, dès son arrivée à la présidence de l'entreprise, Alain Beillon avait décidé de développer une gamme de machines adaptées aux grandes exploitations des pays de l'Est de l'Europe, de l'Afrique ou des pays arabes. À côté de modèles pour le marché français, le constructeur vendéen a développé des épandeurs, des bennes, des transbordeurs sur chenilles dimensionnés pour d'importantes exploitations. En 2012, il a même ouvert une antenne en Pologne pour se rapprocher du marché local. Pour autant, tous ses matériels restent fabriqués par les 38 salariés de l'usine vendéenne de Beaulieu-sous-la-Roche.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Semoir

Un semoir Sulky épuré

Epandeurs d'engrais

Le Kubota DSXLW épand les engrais plus vite

Semis

Une double dent Dale Drills pour semer en direct

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement

Récolte

La coupe flexible de Geringhoff ne manque pas d’air

Fenaison

Un groupe de fauche de 9 m pour McHale

Semis

L'Alpego Jet M consomme moins et s'utilise mieux

Part de marché

Les ventes de semoirs traînés à céréales explosent

Travail du sol

La herse de déchaumage Agrisem International s’allège