Chariot télescopiqueA bord de l'Hybrid diesel électrique de Merlo

A bord de l'Hybrid diesel électrique de Merlo
Merlo Hybrid 1   Si Merlo reste encore discret sur la technologie de son prototype de chariot télescopique hybride TF42.7 qu'il est en train de mettre au point, il a bien voulu nous le montrer en fonctionnement et même nous laisser le conduire. Sa technologie hybride associant un moteur diesel et un moteur électrique sait se faire discrète. Extérieurement, à part la décoration spécifique, seul le pack de batteries au lithium placé au-dessous du plancher de la cabine permet de le distinguer d'un matériel thermique analogue. En cabine, le chauffeur retrouve les mêmes commandes et le même tableau de bord. Un sélecteur lui permet de choisir l'un des trois modes diesel, hybride diesel ou électrique. L'engin peut en effet cumuler toute la puissance de son moteur diesel de 56 kW et de son moteur électrique à aimants permanents. Il peut aussi, dans le mode hybride, choisir d'utiliser le moteur thermique comme source directe de puissance ou pour recharger les batteries. Le mode électrique, enfin, est utile pour limiter les niveaux d'émissions polluantes ou sonores, par exemple, dans des travaux à l'intérieur d'un tunnel. C'est certainement dans ce dernier mode que l'engin se montre le plus spectaculaire. Il n'éprouve aucune peine à grimper les plus raides des rampes que Merlo a aménagées dans son centre de formation et de recherche. En cabine, passé l'étonnement de démarrer un appareil au moteur thermique arrêté, l'impression la plus étonnante est sa réactivité. Les fonctions hydrauliques de commandes de levée de flèche, télescopage, cavage répondent aussi vivement que sur un engin thermique. L'appareil évolue en toute vivacité. À part le tranquille ronronnement des organes électriques et hydrauliques, rien dans son comportement ne le différencie vraiment de son équivalent thermique.   [metaslider id=27391]

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pulvérisation

Suspension intégrale pour le pulvé traîné Kubota XTS4

Élevage

Kuhn Aura : l’alimentation automatique revisitée

SSV

Le Polaris Ranger porte plusieurs robes

Salon

Innov'Space 2020 : dix matériels qui ont séduit le jury

Pulvérisateur traîné

John Deere coupe les buses une à une en Isobus

Travail du sol

Kverneland : les charrues Varilarge revisitées

Travail du sol

Pöttinger : un Terria pour chaque utilisation

Equipements d'élevage

Euromark débarque sur le marché de la remorque distributrice avec la RD-HD

Annulation

Pas de Sima en 2021