TracteursKubota joue sur toutes les gammes

Kubota joue sur toutes les gammes

À l'occasion de sa première convention agricole européenne, Kubota a déployé de grands moyens illustrant sa ferme intention de se développer sur le marché des tracteurs et des matériels agricoles. À cette occasion, deux grandes informations furent dévoilées d'une part l'arrivée de tracteurs dans la tranche de puissance de 130 chevaux à 170 chevaux et, d'autre part, la présentation des matériels du groupe Kverneland sous la couleur orange Kubota

Avec les produits fabriqués par Kverneland et ses nouveaux tracteurs, Kubota est en mesure d'aligner une grande gamme.
Ce 26 septembre 2014, sur le site de la ferme de Pressoucy, en Seine-et-Marne, un show au champ attend l'ensemble de la presse européenne. Outre la surprise de voir défiler des matériels de fenaison sous la couleur orange, dont l'introduction au public se déroule cette semaine au Sommet de l'élevage à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), d'autres matériels du groupe Kverneland apparaissent aussi sous la même robe : des pulvérisateurs, des distributeurs d'engrais, des charrues, des combinés de semis, des pailleuses, des presses à balles rondes, des enrubanneuses... Progressivement et tout au long de l'année 2015, ces matériels seront mis sur le marché via le réseau de distribution Kubota. Pour rappel, le groupe Kverneland a été acheté par Kubota en 2012. Depuis, l'acquéreur organise l'introduction de cette gamme de matériels dans son offre. Il se présente aujourd'hui comme le tractoriste qui disposera en 2015 de la plus large gamme d'outils. En France, les matériels du groupe norvégien seront donc commercialisés par les réseaux de Kverneland France, de Deutz-Fahr et enfin, progressivement, par Kubota. Autre surprise de ce lancement européen : l'arrivée de tracteurs plus puissants dans la gamme Kubota : 130, 150 et 170 chevaux. Ils seront assemblés dans la nouvelle usine Kubota, située dans le Nord-Pas-de-Calais. En cours de mise en place, la chaîne d'assemblage doit livrer ses premiers modèles en avril 2015. Ces tracteurs possèdent un moteur 4 cylindres Kubota et une transmission ZF, soit à 4 rapports sous charge, soit à variation continue. Etudiés pour répondre à la demande des exploitations européennes, ces tracteurs disponibles sous trois niveaux de finition (Standard, Premium et Premium K-VT) seront lancés en France à l'occasion du prochain Sima.
Masatoshi Kimata, Président et administrateur délégué
Créée en 1890 par Gonshiro Kubota, l'entreprise s'est d'abord développée dans la fabrication de pipeline avant de se lancer dans la fabrication de matériels agricoles à la sortie de la seconde guerre mondiale (1947). Le premier tracteur agricole Kubota date de 1960. Au fil des années, l'entreprise a crû à l'export, notamment en Europe, dont la filiale Kubota fête cette année ses 40 ans. Notre Continent, où le constructeur réalise 12 % de son activité, présente un potentiel de développement important. Pour concrétiser ses ambitions, Kubota a investi 57 millions d'euros dans sa nouvelle usine de Bierne, en France. Le site de 115 000 m2 doit produire à partir d'avril 2015 les tracteurs de la série M7 à un rythme de 3 000 unités par an.  
Yuichi Kitao, directeur des divisions agricoles et espaces verts
  Pour entrer davantage sur le marché agricole européen, Kubota déploie plusieurs actions dont l'adaptation à ce marché. L'arrivée de la nouvelle gamme M7 illustre cette démarche. Selon Yuichi Kitao, cette gamme vise plutôt l'agriculture « mixte », celle associant l'élevage et la culture. Dans le cahier des charges, le constructeur a bien intégré l'importance des technologies liées à l'agriculture de précision (Terminal IsoMatch Tellus), la simplicité d'utilisation, le confort et le design, mais aussi la nécessité d'assembler les tracteurs sur notre continent.
Ingvald Loyning, président du Groupe Kverneland
  Créé en 1879 en Norvège, le Groupe Kverneland réalise 500 millions d'euros de chiffre d'affaires. Son rachat par Kubota ouvre des horizons commerciaux, comme les Etats-Unis. Les premiers matériels Kverneland ont été introduits dans le réseau Kubota dès octobre 2013.  

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Manutention

Manitou s’agrandit en Espagne

Enrubanneuse

L'enrubanneuse Elho 1790 Pro emballe automatiquement

Clôture électrique

La clôture électrique plus jamais emmêlée avec Patura Pro

Publirédactionnel

Les épandeurs X40+ X50+ Econov passent à l'entraînement hydraulique

Pommes de terre

Agronomic détruit les fanes mécaniquement

Pommes de terre

Ropa récolte de deux manières

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command mieux qu'une CVT?

Mélangeuses à vis verticales

Les mélangeuses Mastermix de Robert pour les petites et moyennes exploitations

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command : Les mesures au banc (partie 3)