AmazoneÀ fond dans GAG Eurotechnika

À fond dans GAG Eurotechnika
Amazone vient de racheter à ses partenaires l'intégralité des parts de l'usine russe GAG Eurotechnika. Cet établissement avait été fondé en 1998, à Samara, conjointement avec les entreprises allemandes Amazone, Grimme, Gruse, Lemken, le groupe de conseil AHT et un partenaire local pour monter des machines destinées aux marchés des pays de la CEI. Ainsi, dès 1998, Amazone y a démarré la production d'épandeurs d'engrais et de semoirs directs. Au fil des années, la proportion de machines destinées aux cultures de céréales augmentant, Amazone a progressivement racheté à ses partenaires leurs participations. Il est devenu, en 2006, actionnaire majoritaire puis, tout récemment, le seul. L'usine qui emploie aujourd'hui plus de 200 salariés a pris en charge de plus en plus de fabrications de sous-ensembles.  Depuis 1998, Ludmila Orlova, sa directrice générale s'est employée, avec le concours de Viktor Bauman, le directeur d'Amazone en Russie, à intégrer la production du site dans l'organisation des différentes usines du groupe. Elle a passé la main le 1er avril à Vadim Smirnov, son directeur des achats. Samara est réputée pour ses industries mécaniques. Cette ville, située en plein cœur de la Russie, a démarré son histoire industrielle lors de la Seconde Guerre mondiale. Sa position géographique, à 860 kilomètres au sud-ouest de Moscou, sur les rives de la Volga et non loin de la frontière Kazakhe, en faisait un lieu idéal pour implanter les industries stratégiques menacées par l'avancée allemande. Elle héberge notamment, dans ses environs, l'usine Lada de Togliatti. B.S.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Part de marché

Les outils non animés à disques se portent bien

Elevage

Des autochargeuses Jeulin plus stables

Utilitaire

John Deere Gator XUV, le confort grimpe

Semoir

Un semoir Sulky épuré

Epandeurs d'engrais

Le Kubota DSXLW épand les engrais plus vite

Semis

Une double dent Dale Drills pour semer en direct

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement

Récolte

La coupe flexible de Geringhoff ne manque pas d’air

Fenaison

Un groupe de fauche de 9 m pour McHale