Förch50 ans d'outillages d'atelier

50 ans d'outillages d'atelier
  Dans les années cinquante, alors qu'il était ingénieur chez le constructeur automobile allemand NSU, Théo Förch, avait compris que les garagistes de l'époque avaient un grand besoin d'outillage spécialisé. Il a donc installé un entrepôt et des bureaux dans la grange de la ferme de son père et a commencé à approvisionner les garagistes de la région en différents produits de fixation. Il n'hésitait alors pas à emprunter le tracteur familial pour assurer ses livraisons. La formidable croissance du parc automobile lui a permis de se développer. Cinquante ans après, la maison Förch est devenue en Allemagne l'un des grands noms de l'outillage professionnel. Avec ses 70 000 articles en stock et ses 2 100 collaborateurs, elle réalise 300 millions d'euros de chiffres d'affaires.  Les ateliers de mécanique automobiles restent les clients les plus importants de Förch. Ils lui assurent 29,9 % de son chiffre d'affaires. Mais il est, également, bien présent en poids lourds (22,3 % du CA), en TP (11,6 %) et dans le machinisme agricole (9,9 %). Par ailleurs, Förch a commencé à se diversifier dans les métiers de l'industrie et du bâtiment. Après l'Allemagne, ce distributeur s'est petit à petit développé dans les différents pays européens. La France est devenue son deuxième marché. La filiale qu'il a implanté en 1999 emploie aujourd'hui 187 personnes, dont 141 vendeurs, et prévoit, pour 2013, un chiffre d'affaires de 34,5 M€. Le siège d'Aubigny, en Seine-et-Marne, va bientôt être agrandi pour recevoir un nouveau centre de formation de 60 m2.  

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Part de marché

Les outils non animés à disques se portent bien

Elevage

Des autochargeuses Jeulin plus stables

Utilitaire

John Deere Gator XUV, le confort grimpe

Semoir

Un semoir Sulky épuré

Epandeurs d'engrais

Le Kubota DSXLW épand les engrais plus vite

Semis

Une double dent Dale Drills pour semer en direct

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement

Récolte

La coupe flexible de Geringhoff ne manque pas d’air

Fenaison

Un groupe de fauche de 9 m pour McHale