EnsileusesLa fin de l'âge d'or du biogaz

La fin de l'âge d'or du biogaz
Avec 528 machines immatriculées, le marché des ensileuses automotrices a connu un important revers lors de la précédente campagne en Allemagne. Il avait, en effet, atteint 678 unités durant la saison 2011-2012 et culminé à 695 en 2010-2011. Le chiffre de 2012-2013 retrouvent un niveau proche de celui d'il y a cinq ans mais reste largement au-dessus des 350 unités annuelles enregistrées en 2003-2004, à une période où le biogaz n'était encore que modérément développé. La forte diminution des constructions de nouvelles centrales et la limite du potentiel de développement des plantations de maïs expliquent ce déclin. Outre-Rhin, près de 40 % de la production de cette culture sont envoyés en fermentation en mélange avec du lisier ou du fumier dans les cuves de production de biogaz.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement

Récolte

La coupe flexible de Geringhoff ne manque pas d’air

Fenaison

Un groupe de fauche de 9 m pour McHale

Semis

L'Alpego Jet M consomme moins et s'utilise mieux

Part de marché

Les ventes de semoirs traînés à céréales explosent

Travail du sol

La herse de déchaumage Agrisem International s’allège

Travail du sol

Double fonction pour la roue de charrue New Holland

Part de marché

29 % de presses à balles rondes vendues en plus

Voirie

Les pièces d’usure communes à l’épareuse et au broyeur d’accotement Desvoys