EnsileusesLa fin de l'âge d'or du biogaz

La fin de l'âge d'or du biogaz
Avec 528 machines immatriculées, le marché des ensileuses automotrices a connu un important revers lors de la précédente campagne en Allemagne. Il avait, en effet, atteint 678 unités durant la saison 2011-2012 et culminé à 695 en 2010-2011. Le chiffre de 2012-2013 retrouvent un niveau proche de celui d'il y a cinq ans mais reste largement au-dessus des 350 unités annuelles enregistrées en 2003-2004, à une période où le biogaz n'était encore que modérément développé. La forte diminution des constructions de nouvelles centrales et la limite du potentiel de développement des plantations de maïs expliquent ce déclin. Outre-Rhin, près de 40 % de la production de cette culture sont envoyés en fermentation en mélange avec du lisier ou du fumier dans les cuves de production de biogaz.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Elevage

Une pompe à eau Ukal Elevage

Récolte des fourrages

Une faucheuse frontale Kuhn Compacte et légère

Récolte

Un pick-up MacDon PW8 de 4,5 m

Fertilisation

La pince Yara N-Tester devient connectée

Elevage Biologique

« J’élabore à la ferme mes fromages au lait biologique »

Télémétrie

Proche du client tout en gardant ses distances avec John Deere Connected Support

Essai tracteur

Deutz-Fahr Agrotron 6165.4 RCshift : « What else ? »

Ensilage maïs

Krone : Un éclateur à maïs à rainures inclinées

Manutention

Weidemann simplifie le couplage des outils