Marchés internationaux Tout va bien (ou presque)

 Tout va bien (ou presque)
Lorsque les différents syndicats internationaux de constructeurs de machines agricoles interrogent leurs adhérents sur leur moral, ceux-ci auraient les yeux qui brillent et ils répondraient tous en cœur : «  Tout va bien. » Selon l'alliance mondiale Agriévolution qui les regroupent tous, le chiffre d'affaires mondial de l'industrie des agroéquipements devrait augmenter de 7 % pour atteindre les 96 Md€. Les quelques signes de volatilité apparus ces trois derniers mois ne semblent pas les avoir inquiétés. Les perspectives restent positives. Au niveau mondial,  45 % des constructeurs espèrent voir leur chiffre d'affaires croître dans les six prochains mois. Les Chinois, les Brésiliens et les Turcs annoncent des carnets de commandes particulièrement fournis. Les Européens, en revanche, se montrent plus taciturnes. Ils s'attendent ou constatent déjà des marchés en retrait, voire atones dans les mois qui suivent. Dans tous les pays du monde, des plaintes s'élèvent contre les freins aux investissements dus aux difficultés d'accès aux financements ou à un marché des matières premières se mondialisant.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pulvérisation

Suspension intégrale pour le pulvé traîné Kubota XTS4

Élevage

Kuhn Aura : l’alimentation automatique revisitée

SSV

Le Polaris Ranger porte plusieurs robes

Salon

Innov'Space 2020 : dix matériels qui ont séduit le jury

Pulvérisateur traîné

John Deere coupe les buses une à une en Isobus

Travail du sol

Kverneland : les charrues Varilarge revisitées

Travail du sol

Pöttinger : un Terria pour chaque utilisation

Equipements d'élevage

Euromark débarque sur le marché de la remorque distributrice avec la RD-HD

Annulation

Pas de Sima en 2021