Pneumatiques agricolesBridgestone chausse les crampons

Bridgestone chausse les crampons

En lançant des pneus agraires Bridgestone, le manufacturier japonais veut capitaliser la bonne image de sa marque principale.

 
Une gamme de pneus VF pour machines agricoles de forte puissance inaugure l'offre agraire de Bridgestone.
Bridgestone a choisi de lancer des modèles haut de gamme pour installer sa première marque sur le segment des pneumatiques agricoles. Il vient de présenter dix modèles baptisés Bridgestone VT-Tractor bénéficiant de la technologie de flanc renforcé. Ils sont destinés à équiper des automoteurs de récolte et des tracteurs et ils autorisent plus de charge avec des pressions plus faibles. Il s'agit d'une véritable révolution pour le manufacturier japonais. Les pneumatiques agricoles occupent, en effet, une part modeste dans le volume de ce gigantesque groupe. Leurs ventes, aujourd'hui principalement assurées sous sa marque Firestone, pourraient ne peser qu'à peine 1 % de celles de pneus pour véhicules de tourisme. Le manufacturier est actuellement en pleine croissance. Il a, depuis plus de cinq ans, ravi à Michelin sa place de numéro un mondial. En 2013, son chiffre d'affaires a encore progressé de 17,4 % à 3 568 milliards de yens (environ 26 Md€). Si la marque Bridgestone est déjà présente en Asie sur des petits pneus agraires, elle était, jusqu'à présent, totalement absente des grandes dimensions radiales utilisées par les agriculteurs d'Amérique du Nord et d'Europe. En fait, c'est la fusion avec Firestone qui lui a permis de s'installer sur ce marché à partir de 1989. Ce manufacturier américain, inventeur en 1932 du pneu à crampons pour tracteurs, est le leader de son marché agricole local. Il jouit, en Europe, d'une appréciable part de marché en montes d'origine chez les principaux constructeurs. Au début, les dirigeants japonais ont laissé aux équipes américaines de Firestone le soin de gérer cette activité. Mais ils ont progressivement pris conscience de la place à prendre face à une demande pour des pneumatiques agricoles de plus en plus techniques. Ils ont donc créé au Japon une division globale spécialisée et ont entrepris d'élargir les gammes. Alors que pour le marché européen, Firestone se concentrait jusqu'à une époque récente sur ses gammes Performer pour roues motrices de tracteurs, il a lancé lors du Sima 2013 des modèles Maxi Traction IF pour des tracteurs de plus de 180 chevaux, des Maxi Traction Récolte pour des automoteurs de récolte, ainsi que des Performer 95 étroits pour pulvérisateurs. Parallèlement, il s'est équipé de nouveaux moyens matériels et humains. L'usine espagnole de Puente-San Miguel a acquis un nouvel outillage de pose de la bande de roulement en continue par extrusion. Non loin de là, à Besaya, une plate-forme logistique de 17 000 m2 a été créée pour stocker 30 000 pneumatiques et desservir l'ensemble de l'Europe. Sur le plan commercial, des spécialistes agricoles de terrain se sont déployées autour d'une équipe marketing et des responsables techniques dédiés. L'utilisation d'une nouvelle marque va permettre au manufacturier de décliner son offre dans un esprit comparable à ce qu'il a mis en place pour ses pneus pour véhicules légers. Bridgestone y est associée à une offre premium, Firestone au standard et Dayton au budget. En machinisme agricole, le premier va, d'abord, s'attaquer à un marché de montes haut de gamme pour gros tracteurs et automoteurs de récolte et le second va continuer à s'intéresser à l'ensemble des segments majeurs. Toutefois, il n'est pas, encore, programmé de proposer des doublons sur les deux offres, l'objectif étant de ne pas cannibaliser une marque par une autre.  

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Enrubanneuse

L'enrubanneuse Elho 1790 Pro emballe automatiquement

Clôture électrique

La clôture électrique plus jamais emmêlée avec Patura Pro

Publirédactionnel

Les épandeurs X40+ X50+ Econov passent à l'entraînement hydraulique

Pommes de terre

Agronomic détruit les fanes mécaniquement

Pommes de terre

Ropa récolte de deux manières

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command mieux qu'une CVT?

Mélangeuses à vis verticales

Les mélangeuses Mastermix de Robert pour les petites et moyennes exploitations

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command : Les mesures au banc (partie 3)

Travail superficiel

Le canadien porté se replie chez Quivogne