RussieL'industrie en perte de vitesse

L'industrie en perte de vitesse
En 2013, les industriels russes du machinisme agricole ont peiné. Leur chiffre d'affaires a chuté de 25 à 22,5 milliards de roubles (de 545 M€ à 490 M€). L'adhésion de leur pays à l'Organisation mondiale du commerce est dénoncée comme le coupable idéal. La baisse des droits de douanes sur les matériels importés a mis ces constructeurs face à une redoutable concurrence. Leurs ventes de tracteurs se sont effondrées de 42,4 %, passant de 9 501 à 5 470 unités et les moissonneuses-batteuses de 21,6 %, à 4 140 machines. Heureusement, ils ont pu trouver quelques relais de croissance sur leurs marchés extérieurs, notamment au Kirghizstan, au Kazakhstan et en Bulgarie. Leurs exportations ont progressé de 14,8 %, à 5,4 milliards de roubles (118 M€).

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Manutention
Tracteur

La Dynamic Command pour le New Holland T6.160

Transport
Entretien

Le nettoyage facilité avec le balai Löwe de Fliegl

Tracteur

Kubota lance la seconde génération du M6000

Semis direct

Duro-France lance un semoir à dents Evo

Salon
Tonne à lisier

Veenhuis propose un essieu qui tient la route 

Pressage

Krone propose une VariPack pour les éleveurs

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion