Jeux OlympiquesLa flamme sur la moissonneuse-batteuse

La flamme sur la moissonneuse-batteuse
Après sa mise en orbite à bord de la station spatiale ISS, la flamme olympique a choisi une moissonneuse-batteuse pour se frayer un chemin dans Rostov-sur-le Don. En effet, cette ville russe, en bordure de la Mer d'Azov, est à la fois sur la route de Sotchi, la cité balnéaire des bords de la Mer Noire qui accueille les Olympiades d'hiver et la patrie de Rostselmash, l'un des deux grands constructeurs de machines de récolte du pays. Pour faire honneur aux vaillants sportifs qui s'affrontent à partir du 7 février sur les pentes glacées du Caucase, le personnel du constructeur s'était mobilisé pour préparer la machine et notamment la décorer aux couleurs bariolées de l'évènement.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Miniatures

Wiking, les miniatures de l'été

Pulvérisation

Matrot Falcon 8500, un faucon de 52 m d’envergure

Manutention

Manitou s’agrandit en Espagne

Enrubanneuse

L'enrubanneuse Elho 1790 Pro emballe automatiquement

Clôture électrique

La clôture électrique plus jamais emmêlée avec Patura Pro

Publirédactionnel

Vidéo : les épandeurs X40+ X50+ Econov passent à l'entraînement hydraulique

Pommes de terre

Agronomic détruit les fanes mécaniquement

Pommes de terre

Ropa récolte de deux manières

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command mieux qu'une CVT?