Jeux OlympiquesLa flamme sur la moissonneuse-batteuse

La flamme sur la moissonneuse-batteuse
Après sa mise en orbite à bord de la station spatiale ISS, la flamme olympique a choisi une moissonneuse-batteuse pour se frayer un chemin dans Rostov-sur-le Don. En effet, cette ville russe, en bordure de la Mer d'Azov, est à la fois sur la route de Sotchi, la cité balnéaire des bords de la Mer Noire qui accueille les Olympiades d'hiver et la patrie de Rostselmash, l'un des deux grands constructeurs de machines de récolte du pays. Pour faire honneur aux vaillants sportifs qui s'affrontent à partir du 7 février sur les pentes glacées du Caucase, le personnel du constructeur s'était mobilisé pour préparer la machine et notamment la décorer aux couleurs bariolées de l'évènement.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Manutentution

Claas : un bras télescopique sur la chargeuse articulée Torion 738 T Sinus

Travail du sol

Un déchaumeur à quatre rangées de disques indépendants

Semis

Le Montana de Mascar sème de 4 à 6 m

Tracteur

L'Axion 900 de Claas plus fort et plus intelligent

Tracteur

Vidéo : Essai du John Deere 8R370

Tracteur

Le Fendt 1100 Vario MT reçoit un moteur MAN

Fertilisation

Une trémie frontale pour Mascar

Réseaux commerciaux

Steyr à la reconquête de l’Europe

Travail du sol

Les déchaumeurs Maschio-Gaspardo Ufo plus pénétrants