LemkenCinq étapes pour montrer la gamme

Cinq étapes pour montrer la gamme

Les équipes de Lemken-France auront connu une période soutenue à la fin du mois de janvier. Ils sont partis dans une tournée de cinq étapes à la rencontre de leurs concessionnaires.

La tournée des services commerciaux de Lemken France, baptisée Agrovision Dealer Tour 2014, est partie d'Amiens, est descendue sur Auxerre, puis est passée par Segré et Poitiers avant de terminer à Agen. Ils ont profité du périple pour montrer les nouveautés d'Agritechnica, notamment les charrue Juwel 8V avec rouleau intégré Flexxpack, les herse rotatives Zirkon 12 de 6 mètres ou encore la cuve frontale Gemini du pulvérisateur porté Sirius. Ils ont aussi évoqué les prototypes sur lesquels travaille le constructeur, par exemple, le pulvérisateur traîné Véga ou encore le semoir monograine à double rang Azurit. Dans ses commentaires, Joël Foucher, le gérant de Lemken France, est revenu sur l'évolution récente de son établissement. Après la sécession des matériels de fenaison JF-Stoll au moment de leur rachat par le groupe Kongskilde, c'était au tour des chargeurs Stoll de prendre leur indépendance au mois de juin. Dans les deux cas, le passage de témoin s'est réalisé en toute fluidité. La filiale Stoll devrait emménager dans de nouveaux locaux à Chartres dans les jours qui viennent. L'achat récent de Féraboli par le groupe Maschio ne devrait guère perturber l'organisation de l'importateur. Il avait déjà indiqué au constructeur italien de presses son intention d'en arrêter l'importation à la fin de 2014. Lemken France, devenu 100 % filiale du groupe Lemken, va donc désormais se concentrer sur la distribution des matériels de sa maison mère ainsi que sur la gamme complémentaire d'épandeurs Bogballe. Le resserrement du programme sur les matériels de culture n'a pas empêché Lemken France de bien progresser. Ses ventes en matériels Lemken ont progressé de 20 % cette année. Elle a réalisé un chiffre d'affaires de 72 M€ en 2013, dont 60 M€ avec les machines du constructeur allemand. Une forte croissance internationale Alexander van der Ley, le directeur général de Lemken, connaît bien l'importance du marché français pour ses fabrications. Aussi n'a-t-il pas hésité à prendre part à l'étape auxerroise. En 2013, le chiffre d'affaires total du groupe a atteint 363 M€, soit une croissance de 6 % par rapport à la campagne précédente. La part des exportations de 72 %, déjà forte, n'empêche pas le constructeur de poursuivre sa stratégie de développement. Il sait trouver des marges de croissance dans ses marchés les plus matures. En 2013, il a enregistré sa plus forte croissance en Grande-Bretagne avec une progression de 45 % et a progressé de 7 % sur son marché domestique allemand. Il a multiplié les filiales de distribution un peu partout dans le monde. Après avoir couvert les principaux pays européens, il en a ouvert d'autres au Canada, en Afrique du Sud ou aux Etats-Unis, qui montrent des premiers résultats encourageants. Il a également ouvert en Inde une usine de production et des sites d'assemblage en Chine ou en Russie.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Miniatures

Wiking, les miniatures de l'été

Pulvérisation

Matrot Falcon 8500, un faucon de 52 m d’envergure

Manutention

Manitou s’agrandit en Espagne

Enrubanneuse

L'enrubanneuse Elho 1790 Pro emballe automatiquement

Clôture électrique

La clôture électrique plus jamais emmêlée avec Patura Pro

Publirédactionnel

Vidéo : les épandeurs X40+ X50+ Econov passent à l'entraînement hydraulique

Pommes de terre

Agronomic détruit les fanes mécaniquement

Pommes de terre

Ropa récolte de deux manières

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command mieux qu'une CVT?