Pneumatiques Michelin améliore ses bilans

 Michelin améliore ses bilans
L'effet de l'indexation des prix de ventes de ses pneus sur les courts des matières premières a pesé sur l'activité de Michelin. Le manufacturier de Clermont-Ferrand annonce un chiffre d'affaires de 20,24 Md€ pour 2013, en très légère baisse par rapport à celui de 2012 (21,47 Md€). Malgré un résultat net qui s'affaiblit de 1,5 Md€ à 1,1 Md€, il se félicite de l'amélioration de sa rentabilité. Tout en poursuivant une stratégie d'investissements soutenus, il a amélioré sa capacité à générer un certain flux de trésorerie sur ses activités. Cet indicateur, également appelé « cash-flow libre », s'élève à 1,154 Md€. En outre, l'endettement financier qui représentait plus de 1 Md€ à la fin de 2012 s'est assaini à 142 M€ au 31 décembre 2013. La division des activités de spécialités regroupant les pneumatiques pour engins de génie civil, pour deux-roues, pour aéronefs ou machines agricoles, a réalisé un chiffre d'affaires, également en baisse, de 3,12 Md€ contre 3,64 Md€ en 2012. Ces pneumatiques ont pâti d'effets défavorables des parités de change ainsi que d'un certain recul des marchés de première monte en matériels de génie civil. Le manufacturier ne se plaint, en revanche, pas de ses activités agricoles. Il a observé une augmentation de la demande de ses produits en première monte malgré un marché global en léger retrait sur 2013. D'une manière générale, il a constaté une certaine reprise du marché européen du remplacement ainsi que la poursuite de la croissance de la demande en pneumatiques techniques. Ces activités de spécialités demeurent extrêmement rentables. Leur taux de marge net avant éléments non récurrents atteint 20,6 % en 2013, soit 645 M€, contre une moyenne de 11 % ou 2,2 Md€ sur l'ensemble des activités du groupe.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Elevage

Holm & Laue : un chariot à lait XXL

Elevage

Förster Technik : Coup double pour le CalfRail Duo

Préparation du sol

Alpego : un coup de fraise rotative Poker

Essai tracteur
Semis
Immatriculation

Seuls les tracteurs standards de 250 à 500 ch progressent

Additifs
Elevage

Wilhelm Kristen propose une logette adaptable

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion