Matériels forestiers Uniforest mise sur l'export

Uniforest mise sur l'export
En travaillant pour les forestiers locaux et en plaçant ses produits sur les marchés internationaux, face notamment à la concurrence allemande ou autrichienne, le constructeur slovène Uniforest a pu très vite faire progresser sa gamme et développer son entreprise. Son histoire a démarré en 1992 lorsque son fondateur, Drago Pintar, s'est lancé dans la fabrication de matériels forestiers dans sa ferme de Petrovce, en Slovénie. Pour désarmer les arguments de ses rivaux, il a délibérément misé sur une certaine qualité de fabrication et a choisi de s'approvisionner en composants auprès de spécialistes germaniques. Il utilise, par exemple, des distributeurs hydrauliques Hawe, des roulements Fag ou des transmissions Walterscheid. Il a fait appel à un designer pour soigner la présentation de ses treuils. En production, après le passage par le robot de soudure, ils sont traités par sablage et phosphatation, puis sont peints par électrophorèse. Cette stratégie a permis à l'entreprise de se développer rapidement. Aujourd'hui, avec ses 45 salariés organisés en deux équipes, elle fabrique 60 à 80 treuils par jour, réalise un chiffre d'affaires de 12 millions d'euros par an et exporte 65 % de sa production. L'Allemagne et l'Autriche voisine comptent parmi ses principaux pays clients. Uniforest s'est également développé en France auprès d'un réseau de concessionnaires animé par Alfred Fuchs, le représentant des tracteurs Lindner.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Irrigation

Agri Solution place l’enrouleur sous haute surveillance

Part de marché

Les outils non animés à disques se portent bien

Elevage

Des autochargeuses Jeulin plus stables

Utilitaire

John Deere Gator XUV, le confort grimpe

Semoir

Un semoir Sulky épuré

Epandeurs d'engrais

Le Kubota DSXLW épand les engrais plus vite

Semis

Une double dent Dale Drills pour semer en direct

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement

Récolte

La coupe flexible de Geringhoff ne manque pas d’air