Industrie espagnole Aguirre parie sur le rapport qualité/prix

 Aguirre parie sur le rapport qualité/prix

L'investissement dans une nouvelle usine, la maîtrise de l'ensemble de la fabrication, ses efforts à l'exportation ont permis au constructeur espagnol Aguirre de doubler son chiffre d'affaires en dix ans

« La France est désormais notre premier pays à l'exportation, devant le Royaume-Uni et l'Italie », confie Francisco Aranaz Jiménez, le directeur financier de la société Aguirre. En positionnant ses produits dans la recherche d'un bon rapport qualité/prix, le volume d'activité de l'usine de Taffala, au nord-est de l'Espagne, a été multiplié par huit en cinq ans pour atteindre 250 machines en 2013. L'entreprise détenue par trois frères, Jesus, Angel et Perpetuo Aguirre, fabrique des semoirs à céréales, des épandeurs d'engrais et des pulvérisateurs. Elle a clôturé le dernier exercice avec un chiffre d'affaires de 14 M€ réalisé pour 70 % sur son territoire. À l'export, en plus des trois pays précédemment cités, elle est présente en Irlande, en Allemagne, en Autriche, en Uruguay et en Afrique du Sud. La société Aguirre, créée dans les années cinquante, a connu une nette progression ces dix dernières années en doublant son chiffre d'affaires. Elle s'est parallèlement engagée dans de lourds investissements avec deux programmes pour un montant total de 12 M€. Le premier, datant de 2007, correspond à la construction d'une usine hébergeant l'intégralité de la fabrication ainsi qu'une chaîne de peinture poudre automatisée. Le second programme, réalisé en 2011 pour un montant de 2 M€, comprend un agrandissement de 5 000 m2 et le montage d'une installation de peinture supplémentaire dédiée aux grosses machines. L'usine actuelle, établie sur un terrain de cinq hectares, s'étend sur 16 000 m2 de surface couverte. Elle emploie 72 salariés, dont 55 à la production, et dispose de deux robots de soudure. L'entreprise y réalise l'intégralité de ses machines en limitant les recours à la sous-traitance. « Nous transformons de 2 000 à 3 000 tonnes d'acier par an pour produire 2800 outils (NDLR : 1 400 épandeurs d'engrais, 900 pulvérisateurs et 500 semoirs en 2013) », précise Francisco Aranaz Jiménez.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Semoir direct

Le semoir Simtech aux boudins en élastomère

Arracheuse intégrale à betteraves

Les heures n’effraient pas la Ropa EuroTiger V8-4

Pulvérisation

Basf transfère les bidons en sécurité

Utilitaire

Un SSV à pris attractif chez Can-Am

Pommes de terre

Un système anti-érosion chez AVR

Broyeur à axe vertical

Un gyrobroyeur rigide Quivogne de 3,50 m

Pommes de terre

Réglage d'une arracheuse à pommes de terre

Station météo

Weenat aide les irrigants

Pommes de terre

Un transbordeur Downs Geo de 22 tonnes