Moissonneuses-batteusesJohn Deere anticipe le recul de ses ventes

John Deere anticipe le recul de ses ventes
John Deere a annoncé 120 mises en congés indéfinies dans son usine de moissonneuses-batteuses d'East Moline (États-Unis). Le site employant 2 800 salariés dont 2 000 à la production veut, en effet, anticiper un éventuel recul des ventes. Dans ses estimations, le groupe américain estime qu'aux États-Unis et au Canada, elles pourraient baisser de 5 à 10 % par rapport à la campagne 2013. Les départs devraient concerner les travailleurs les plus âgés. Steve Doye, le président du syndicat local UAW se montre étonnamment philosophe : « Beaucoup d'entre nous ont déjà connu une situation similaire les années précédentes et nous en comprenons les difficultés pour vous et vos familles. Nous vous aiderons autant que possible. Nous vous gardons dans nos pensées. » En 2009, l'usine avait déjà congédié 367 salariés sur une période indéfinie et en avait rappelé une grande partie cinq mois après.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

États-Unis

John Deere soutient les agriculteurs afro-américains

Fertilisation

Une trémie frontale pour Mascar

Réseaux commerciaux

Steyr à la reconquête de l’Europe

Travail du sol

Les déchaumeurs Maschio-Gaspardo Ufo plus pénétrants

Pulvérisation

Suspension intégrale pour le pulvé traîné Kubota XTS4

Élevage

Kuhn Aura : l’alimentation automatique revisitée

SSV

Le Polaris Ranger porte plusieurs robes

Salon

Innov'Space 2020 : dix matériels qui ont séduit le jury

Pulvérisateur traîné

John Deere coupe les buses une à une en Isobus