Économie du machinisme agricoleLe sommet de la vague

Le sommet de la vague

Marché français : 6 Md€ (+ 8,6 %) Dont importations : 4,57 Md€ (+7,9 %) Production française : 4,43 Md€ (+ 2,8 %) Dont exportations : 2,98 Md€ (-1 %)

Il va être difficile de faire mieux qu'en 2013. L'année écoulée a été la plus faste jamais connue en France en machinisme agricole. Il s'en est en effet vendu pour près de 6 Md€. Ce montant n'avait jamais été atteint et il s'affiche en progression de 8,6 % par rapport à 2012. Les industriels français ont su répondre à cette forte demande intérieure puisque la progression de 3 % de leur chiffre d'affaires est pour sa plus grande part à mettre à son crédit. Toutefois, ceux-ci devront encore redoubler d'efforts pour retrouver de la compétitivité par rapport à leurs grands concurrents internationaux. Les constructeurs français vendent pour 1,43 Md€ de matériels agricoles dans notre pays, c'est-à-dire moins que l'Allemagne. Notre premier fournisseur a, en effet, écoulé 1,73 Md€ de matériels dans l'Hexagone en 2013. Ce chiffre augmente de 18 % par rapport à 2012.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pulvérisation

Suspension intégrale pour le pulvé traîné Kubota XTS4

Élevage

Kuhn Aura : l’alimentation automatique revisitée

SSV

Le Polaris Ranger porte plusieurs robes

Salon

Innov'Space 2020 : dix matériels qui ont séduit le jury

Pulvérisateur traîné

John Deere coupe les buses une à une en Isobus

Travail du sol

Kverneland : les charrues Varilarge revisitées

Travail du sol

Pöttinger : un Terria pour chaque utilisation

Equipements d'élevage

Euromark débarque sur le marché de la remorque distributrice avec la RD-HD

Annulation

Pas de Sima en 2021