Économie du machinisme agricoleLe sommet de la vague

Le sommet de la vague

Marché français : 6 Md€ (+ 8,6 %) Dont importations : 4,57 Md€ (+7,9 %) Production française : 4,43 Md€ (+ 2,8 %) Dont exportations : 2,98 Md€ (-1 %)

Il va être difficile de faire mieux qu'en 2013. L'année écoulée a été la plus faste jamais connue en France en machinisme agricole. Il s'en est en effet vendu pour près de 6 Md€. Ce montant n'avait jamais été atteint et il s'affiche en progression de 8,6 % par rapport à 2012. Les industriels français ont su répondre à cette forte demande intérieure puisque la progression de 3 % de leur chiffre d'affaires est pour sa plus grande part à mettre à son crédit. Toutefois, ceux-ci devront encore redoubler d'efforts pour retrouver de la compétitivité par rapport à leurs grands concurrents internationaux. Les constructeurs français vendent pour 1,43 Md€ de matériels agricoles dans notre pays, c'est-à-dire moins que l'Allemagne. Notre premier fournisseur a, en effet, écoulé 1,73 Md€ de matériels dans l'Hexagone en 2013. Ce chiffre augmente de 18 % par rapport à 2012.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Travail du sol

Des déchaumeurs Kverneland Enduro polyvalents

Miniatures

Weise Toys présente le Fendt 510C Turboshift

Travail du sol

Des équipements supplémentaires sur les outils Razol

Récolte pommes de terre

Dewulf améliore l'effanage sur son arracheuse RA3060

Utilitaire

Plus de grip pour le Quad Yamaha Kodiak 450 EPS

Récolte

La console 4640 sur les série T et W de John Deere

Essai tracteur

Claas Arion 660 CMatic, taillé pour les travaux lourds

Agritechnica 2019 - Travail du sol

Une charrue monoroue Kverneland 6300 S

Essai tracteur

Claas Arion 660 CMatic : le point technique