Transmission de puissance30 ans pour Comer en France

30 ans pour Comer en France
Fabio Storchi, le p.-d.g. de Comer Industrie (à droite) et Franck La Spina, directeur de la filiale française, ont profité de la célébration du 30e anniversaire pour remercier Marianne Dupuis et Isabelle Morin pour leurs vingt années d'activités.
Comer, le constructeur de transmissions mécaniques, a profité du Sima pour célébrer le 30e anniversaire de sa filiale française. Cette dernière a été fondée en 1985 à Torcy (Seine-et Marne) en même temps que trois autres établissements en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis. La maison mère créée quinze ans plus tôt par la famille Storchi à Reggiolo, en Émilie-Romagne, souhaitait alors donner un vigoureux coup de fouet à ses exportations. Depuis, la filiale française est restée en Seine-et-Marne, mais elle a déménagé deux fois pour accompagner le développement de ses services commerciaux et la diversification de l'offre en solutions mécaniques. Elle s'est, d'abord installée à Saint-Thibault-des-Vignes en 1997, puis à Serris en 2012. Comer fabrique dans ses trois usines italiennes et ses deux chinoises tous types de dispositifs de transmissions mécaniques de puissances pour gyrobroyeurs, pour remorques mélangeuses, pour becs cueilleurs ou pour faucheuses... Il a notamment été cité cette année au palmarès du Sima pour la conception d'un freinage multidisque innovant pour essieu de charriot télescopique. Pour réduire les déperditions de puissance, ses disques ne sont plus plongés dans l'huile du pont. Ils sont justes lubrifiés au goutte-à-goutte de manière centrifuge. En 2014, l'équipementier a réalisé un chiffre d'affaires de 361 millions d'euros avec un effectif de 1 247 salariés.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Clôture électrique

La clôture électrique plus jamais emmêlée avec Patura Pro

Publirédactionnel

Les épandeurs X40+ X50+ Econov passent à l'entraînement hydraulique

Pommes de terre

Agronomic détruit les fanes mécaniquement

Pommes de terre

Ropa récolte de deux manières

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command mieux qu'une CVT?

Mélangeuses à vis verticales

Les mélangeuses Mastermix de Robert pour les petites et moyennes exploitations

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command : Les mesures au banc (partie 3)

Travail superficiel

Le canadien porté se replie chez Quivogne

Tracteur

Case IH : ne m’appelez plus jamais Versum !