Résultats annuelsDeuxième meilleur chiffre pour Horsch

Deuxième meilleur chiffre pour Horsch
En 2014, Horsch a fortement investi sur son outil industriel.
Horsch a terminé l'année avec un chiffre d'affaires de 233 millions d'euros en retrait de 7,5 % par rapport à 2013. Mais le constructeur conserve, malgré les soubresauts géopolitiques des pays de l'Est et la faiblesse des marchés agricoles, sa dynamique de croissance. Le chiffre d'affaires de 2014 représente le deuxième plus important de toute son histoire. Ses marchés d'exportations conservent toute leur importance. Le constructeur bavarois réalise 72 % de son chiffre d'affaires hors d'Allemagne et trouve son premier marché en France. À l'est de l'Europe, la Russie a fortement ralenti ses achats alors que l'Ukraine a signé des bons de commande exceptionnels pour des semoirs monograines. Aux États-Unis, les développements commerciaux se poursuivent. Le marché local commence à accepter les déchaumeurs Joker et les semoirs Maestro. Dans les ventes globales, les semoirs dominent et pèsent pour près de la moitié du chiffre d'affaires. Ils sont suivis par les déchaumeurs (40 %) puis par des pulvérisateurs (7 %) en très forte croissance. La campagne 2014 a été marquée par de nombreux investissements industriels, notamment le doublement de la surface de l'usine allemande de Ronneburg, le développement du bâtiment logistique de Landau, l'inauguration de l'usine américaine de Mapleton, des investissements dans la ferme expérimentale tchèque AgroVation. L'année 2015 devrait voir le nouveau centre FIT de développement et de formation ouvrir ses portes à Schwandorf.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Clôture électrique

La clôture électrique plus jamais emmêlée avec Patura Pro

Publirédactionnel

Les épandeurs X40+ X50+ Econov passent à l'entraînement hydraulique

Pommes de terre

Agronomic détruit les fanes mécaniquement

Pommes de terre

Ropa récolte de deux manières

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command mieux qu'une CVT?

Mélangeuses à vis verticales

Les mélangeuses Mastermix de Robert pour les petites et moyennes exploitations

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command : Les mesures au banc (partie 3)

Travail superficiel

Le canadien porté se replie chez Quivogne

Tracteur

Case IH : ne m’appelez plus jamais Versum !