RéglementationDes freins plus efficaces

Des freins plus efficaces
La nouvelle réglementation européenne sur le freinage va prendre en compte la compatibilité du tracteur et du véhicule attelé.
Les élus de l'Union européenne sont en train de préparer un nouveau règlement sur le freinage des véhicules agricoles. Devant encadrer le freinage des véhicules agricole à partir de 2016, le nouveau règlement comporte un certain nombre d'avancées favorables à la sécurité. Il prend en compte la compatibilité des systèmes de freinage du tracteur avec celui du véhicule attelé et il s'assure du raccourcissement des distances d'arrêt. Pour parvenir à cet objectif, le texte va rendre obligatoire, à partir de l'année prochaine, la présence d'un système d'ABS (système d'antiblocage) sur les tracteurs conçus pour rouler à plus de 60 km/h. Concernant également, à partir de 2020, les tracteurs roulant entre 40 et 60 km/h, cette mesure n'est pas sans inquiéter les constructeurs de tracteurs. Le Cema, l'association européenne de leurs syndicats, estime, en effet qu'elle va nécessiter d'importants efforts en recherche et développement. En effet, alors que les tracteurs disposent de freinages hydrauliques, les ABS actuellement disponibles sur le marché sont conçus pour des systèmes pneumatiques. En outre, le Cema ne juge pas la vitesse comme un facteur de risque prépondérant. « Les statistiques constatent que le nombre d'accidents routiers de tracteurs est relativement faible et, lorsqu'ils surviennent, la vitesse n'est pas le premier facteur », argumente-t-il.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Débroussaillage
Autochargeuse

Fendt : Une autochargeuse Tigo VR dotée de l'Isobus TIM

Suivi de tâches

Aptimiz : L’Aptitrack mesure le temps de travail

Semis

Alpego : Une trémie additionnelle équipée Isobus

Manutention
Devès

Des portes-caissons bien commandés

Bois de chauffage

Un combiné Rabaud pour débuter le débit de bois

Bâtiment d'élevage
Pailleuses

Le Teagle Telehawk ne craindra pas le foin