Claas, performances accrues en récolte et télescopiques

"Avec la nouvelle Disco Contour 3900, le constructeur allemand Claas élargit son offre de faucheuses portées. S'ajoutant aux modèles de 2,60, 3 et 3,40 m, cette machine offre une largeur de travail de 3,80 m. Au transport, son unité de fauche se replie verticalement à 115 degrés, de façon à ne pas dépasser les 4 m de hauteur. Par ailleurs, une sécurité escamote le lamier de 25 degrés vers l'arrière en cas de rencontre d'un obstacle. En parallèle à ce lancement, les modèles Disco Contour 2700 (2,60 m) et 3100 (3 m) se voient déclinés en version C, dotées dans ce cas d'un conditionneur à doigts en V. Jusqu'alors exclusivement réservée à l'automoteur Cougar, la nouvelle génération de lamier P-Cut est désormais proposée sur toutes les faucheuses Claas. Ce lamier se distingue par son système de changement rapide des couteaux et son entretien facilité. Dans le domaine de l'ensilage, outre l'exposition de la dernière génération de Jaguar 950 à 980, Claas présentait sur le salon Agritechnica un prototype de bec rotatif Orbis 900. Composé de huit toupies - quatre grandes, dont deux aux extrémités et deux au centre, et quatre petites en position intermédiaire - ce cueilleur récolte 12 rangs à chaque passage, soit 9 m de large. Se repliant en portefeuille comme l'Orbis 750, cet équipement devrait équiper les Jaguar 970 et 980 et bénéficier du dispositif de suivi automatique du terrain AutoContour II. Claas présentait également un autre prototype sur son stand, la tête de récolte de céréales immatures Direct Disc 610. D'une largeur de fauche de 6,10 m, cette variante viendra compléter la Direct Disc 520. Toujours en récolte des fourrages, le constructeur annonce de nouvelles options disponibles sur les en-si-leuses, comme la caméra sur la goulotte reliée à un écran en cabine, mais également connectée par radio aux écrans des tracteurs utilisés au transport. La saison prochaine verra par ailleurs la proposition d'un siège pivotant sur les ensileuses, ainsi que l'essai d'une présérie de capteurs d'humidité brevetés. En manutention, la gamme de chariots télescopiques s'étoffe avec le Scorpion 7045, qui reprend les éléments du 7040, notamment la transmission VariPower Plus. Plus performant, cet engin voit sa capacité de charge augmentée à 4,4 tonnes, pour une hauteur de levage maximale de 7 m. Ce lancement coïncide avec la sortie du millième télescopique Scorpion, un peu plus de deux ans après le lancement de la gamme. Les moissonneuses-batteuses Lexion 570 Montana et 560 bénéficient comme leurs grandes s?urs Lexion 570, 580 et 600, de l'éparpilleur Radial à double turbine. À la sortie du caisson de nettoyage, deux turbines collectrices récupèrent les menues-pailles et les projettent dans l'éparpilleur Radial. Ainsi, les menues-pailles ne transitent pas dans le rotor du broyeur. Ce dernier n'est plus engorgé et peut accepter un plus gros volume de paille, réduisant la consommation de carburant à débit de chantier égal. Capable d'étaler les résidus de récolte sur une largeur supérieure à 9 m, cet éparpilleur est réglable en distance de projection depuis la cabine. L.V."

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Publi-rédactionnel-Salon des ETA 2021
Récolte des fourrages

Pöttinger : Liage tandem film ou filet sur l’Impress 3000

Les rencontres de Matériel Agricole

Webinaire télémétrie le 17 décembre

Pièces d’usure

Une offre pour machines anciennes chez Claas

Broyeurs et débroussailleuses

Un broyeur bien contrôlé chez Desvoys

Tracteur

McCormick : Quatre modèles X7 à châssis court

Publi-rédactionnel

Pierre Dumont, agriculteur à La Cherrueix (35)

Semis

Carré : Croquer la terre à pleine dent

Matériel de récolte