ComposantsOerlikon renforce sa présence en Inde

Oerlikon renforce sa présence en Inde
oerlikonLa montée en puissance de l'industrie indienne a amené le fabricant de composants et de transmissions Oerlikon Drive System à construire une troisième usine en Inde. Ce site installé à Sanand dans l'état du Gujarat, à l'Ouest du sous-continent devrait lui permettre de fabriquer des synchroniseurs, d'assembler des réducteurs finaux, des transmissions complètes mécaniques ou à variation continue pour tracteurs ainsi que des essieux pour chargeurs à roues et pour véhicules de loisirs. Oerlikon est déjà présent en Inde depuis 1999. Il produit à Greater Noida (Uttar Pradesh) des synchroniseurs et des trains d'engrenage sous sa marque Oerlikon Graziano et à Belagavi (Karnataka) des transmissions pour applications industrielles sous la marque Oerlikon Fairfield. La nouvelle usine a été construite sur un terrain de près de 17 hectares pourrait employer jusqu'à 1 000 salariés. Sa présence dans une région riche en industrie automobile devrait lui faciliter l'embauche de main d'œuvre qualifiée. Elle devrait également profiter d'un important potentiel de clientèle locale ainsi que de la proximité d'un port ouvert sur l'océan Indien pour diffuser ses produits. Oerlikon est un important groupe industriel helvétique employant 15 500 salariés dans le monde et réalisant un chiffre d'affaires de 3,2 Md de francs suisses (3 Md€). Sa division Drive System emploie 5 000 salariés dans le monde pour 779 MCHF (743 M€) de ventes.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Récolte
Manutention

Manitou renouvelle ses chargeuses compactes MLA

Remorque à fond poussant

Le transport au programme de Tatoma

Élevage

Les dérouleuses Silofarmer armées pour les grandes balles

Récolte des fourrages

Tanco, de l’enrubannage à la fauche

Récolte des fourrages

L’andaineur à tapis SIP se déploie

Prototype

Amazone – BASF : La pulvérisation ultralocalisée débarque

Herse étrille

Quivogne propose le sursemis en option

Manutention

Le valet de ferme Knikmops s’électrise