RéglementationLes travaux dangereux accessibles aux jeunes

Les travaux dangereux accessibles aux jeunes
Les nouvelles dispositions réglementaires vont lever des freins à l'embauche et à la formation des jeunes à des métiers difficiles. Elles n'exonèrent pas leurs employeurs de leurs obligations à les former et à les équiper correctement.
Les autorités chargées de réglementer le travail ont été traversées par un éclair de lucidité. François Rebsamen, le ministre du Travail, a signé deux décrets pour simplifier l'accès des 15-18 ans à un certain nombre de travaux dangereux.   Auparavant, avant de les affecter à ce type de tâches, l'employeur devait demander une autorisation de dérogation à l'inspection du travail. Il lui transmettait un certain nombre d'informations sur le postulant et devait patienter près de deux mois avant de recevoir une réponse.   Pour certains métiers du machinisme agricole, notamment dans les entreprises de travaux, cela rendait difficile la formation et l'embauche de jeunes. Désormais la demande d'autorisation est remplacée par une simple déclaration. Gérard Napias le président de la Fnedt (Fédération nationale des entrepreneurs des territoires) salue cet assouplissement : « Il doit nous permettre de trouver des jeunes formés à nos métiers pour faire face à nos besoins de main d'œuvre. » Sans cette dérogation, les jeunes de 18 ans pouvaient justifier de leurs diplômes professionnels mais pas de leur pratique ! Leurs employeurs étaient alors obligés de financer une formation pour des remises à niveau. La Fédération des entreprises internationale de la mécanique et de l'électronique, la Ficime rappelle, de son côté, que cela n'exempte pas l'entreprise de respecter les règles de prévention. Elle doit évaluer des risques professionnels et mettre en œuvre les actions de prévention. Elle informe le jeune sur les risques pour la santé et le forme à la sécurité. Elle nomme une personne compétente pour l'encadrer pendant les travaux.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement

Récolte

La coupe flexible de Geringhoff ne manque pas d’air

Fenaison

Un groupe de fauche de 9 m pour McHale

Semis

L'Alpego Jet M consomme moins et s'utilise mieux

Part de marché

Les ventes de semoirs traînés à céréales explosent

Travail du sol

La herse de déchaumage Agrisem International s’allège

Travail du sol

Double fonction pour la roue de charrue New Holland

Part de marché

29 % de presses à balles rondes vendues en plus

Voirie

Les pièces d’usure communes à l’épareuse et au broyeur d’accotement Desvoys