RéglementationLes tracteurs ne sont pas des automobiles

Les tracteurs ne sont pas des automobiles
Le Cema, l'association européenne des constructeurs du machinisme agricole s'inquiète de la vision des législateurs européens tendant à amalgamer les secteurs du machinisme agricole et de l'automobile. Selon Gilles Dryancour, le président du groupe des politiques publiques du Cema, ceux-ci auraient besoin de prendre virage à 180° pour refléter davantage la réalité du secteur. Dans une étude  rédigée par ses soins, il détaille, statistiques à l'appui, les différences fondamentales entre le machinisme agricoles et celles de l'automobile. Il en expose la plus grandes variété d'acteurs, la grande diversité de modèles et explique comment la tendance à la concentration des exploitations influe sur l'évolution de ce secteur.  Afin de maintenir la compétitivité mondiale de l'industrie européenne Gilles Dryancour préconise, dans ses conclusions, de différencier clairement la législation sur le machinisme agricole et celles portant sur le secteur automobile. Il attend  une approche plus progressive reflétant mieux ses spécificités structurelles et commerciales. L'étude «  The agricultural Machinery  Market & Industry in Europe : an analysis of the most structural trends & why EU regulations needs to change » est disponible sous le lien : http//bit.ly/2haGPkd.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement

Récolte

La coupe flexible de Geringhoff ne manque pas d’air

Fenaison

Un groupe de fauche de 9 m pour McHale

Semis

L'Alpego Jet M consomme moins et s'utilise mieux

Part de marché

Les ventes de semoirs traînés à céréales explosent

Travail du sol

La herse de déchaumage Agrisem International s’allège

Travail du sol

Double fonction pour la roue de charrue New Holland

Part de marché

29 % de presses à balles rondes vendues en plus

Voirie

Les pièces d’usure communes à l’épareuse et au broyeur d’accotement Desvoys