Pneumatiques agricoles BKT fête dix années de pneus radiaux

Pneumatiques agricoles BKT fête dix années de pneus radiaux

Arvind Poddar, le P.-d.g. de BKT a plutôt bien réussi son pari. Dix ans après la présentation de l'Agrimax, son premier pneumatique agricole à carcasse radiale, il est parvenu à construire une gamme complète pour l'ensemble des machines agricoles. Il a réalisé sur son dernier exercice un chiffre d'affaires de 780 millions de dollars (572 M€).

Le lancement, en 2004, de l'Agrimax, le premier pneumatique agricole à carcasse radiale de BKT, a véritablement représenté un tournant dans l'histoire de cette entreprise et l'a propulsée sur les grands marchés internationaux. À l'époque, le manufacturier indien Balkrishna était issu d'une diversification d'un important groupe textile indien, le Siyaram Poddar Group. Il avait démarré en 1988 des fabrications de petits pneumatiques pour un marché local d'engins à deux et trois roues. Très vite, à partir de 1995, il s'est réorienté vers un marché moins concurrencé : celui des pneus à carcasse diagonale pour les outils agricoles européens. Petit à petit, sous la pression de ses représentants en Europe, notamment de son importateur français Sonamia, son catalogue s'est épaissi. Puis, le manufacturier s'est orienté vers des produits de plus en plus techniques. La première usine d'Aurangabad (Inde), dans l'ouest du pays, s'est trouvée vite limitée. Une deuxième a été construite à Bhiwadi, dans le Rajasthan, près de Delhi. Après des pneumatiques pour quads, d'autres pour matériels d'espaces verts ou de terrassement, le manufacturier a présenté l'Agrimax et, depuis, il n'a pas cessé de se développer. En 2004, BKT réalisait 80 millions de dollars de chiffre d'affaires, employait 1 550 salariés sur deux usines et proposait 550 produits différents. Dix ans plus tard, ses ventes s'élèvent à 780 M$, il compte 2 500 références et il dispose de 7 000 collaborateurs dans cinq usines. Le rythme de développement est assez impressionnant. Les équipes techniques conçoivent 70 nouveaux produits par an et le groupe consacre 3,5 % de son chiffre d'affaires à la recherche et au développement. Depuis le tout premier 340/85 R24 livré à un agriculteur irlandais en 2004, pas moins de 1 778 444 unités ont été produites. Les Agrimax ont été déclinés dans toutes les dimensions et toutes les versions. Le manufacturier dispose aujourd'hui de 294 moules dédiés à leur fabrication. Pour soutenir cette croissance, d'autres sites industriels sont sortis de terre à Chopanki, dans le Rajasthan ou à Dombivali, près de Mumbai pour fabriquer des moules. Le siège a également été déménagé dans de nouveaux locaux plus fonctionnels.  

Une nouvelle méga-usine

  Sa toute dernière réalisation représente un investissement de 500 M$. Il s'agit d'une méga-usine situé à Bhuj sur la côte est du sous-continent. Son emplacement à proximité de trois ports pouvant accueillir des portecontainers est idéal pour desservir  les grands marchés internationaux. Cette usine installée sur 150 hectares a démarré en 2012. Elle a été construite dans les idéaux de manufacture sociale que les fouriéristes du xixe siècle n'auraient pas désavoués. Plus de 10 hectares ont été consacrés à une colonie d'habitations prévoyant des appartements pour les employés et leurs familles. Ils auront accès à des jardins paysagers, à un hôpital, à une école et à un centre sportif et ils seront protégés par une caserne de pompiers. Aujourd'hui, avec ses outillages ultramodernes, le site produit 75 tonnes de pneumatiques par jour. Mais il pourrait monter à un rythme de 400 tonnes à l'horizon de 2015 et ainsi satisfaire les ambitions de son président, Arvind Poddar. Il espère frôler un chiffre d'affaires de 1 Md$ à la fin de son exercice 2014 et atteindre les 2 Md$ d'ici à 2020.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Miniatures

Wiking, les miniatures de l'été

Pulvérisation

Matrot Falcon 8500, un faucon de 52 m d’envergure

Manutention

Manitou s’agrandit en Espagne

Enrubanneuse

L'enrubanneuse Elho 1790 Pro emballe automatiquement

Clôture électrique

La clôture électrique plus jamais emmêlée avec Patura Pro

Publirédactionnel

Vidéo : les épandeurs X40+ X50+ Econov passent à l'entraînement hydraulique

Pommes de terre

Agronomic détruit les fanes mécaniquement

Pommes de terre

Ropa récolte de deux manières

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command mieux qu'une CVT?