Case IH : Magnum et Axiales repoussent leurs limites

Case IH : Magnum et Axiales repoussent leurs limites

ns la gamme de Case IH, les gros tracteurs Magnum et les moissonneusesbatteuses Axiales représentent certainement les deux produits les plus emblématiques. Les premiers viennent de fêter le 150 000e exemplaire fabriqué depuis leur lancement en 1988. Les secondes, avec leur rotor unique, ont inventé, en 1979, le concept de moissonneuse non conventionnelle. C'est précisément sur ses deux familles de matériels que le constructeur a, cette année, concentré l'essentiel de ses efforts de développement.

Magnum : en attendant le Rowtrac

  La gamme 2015 des Magnum a encore franchi un palier dans la puissance. Elle est désormais disponible en cinq modèles dévelop pant de 250 à 380 chevaux (ECE R120). Ces tracteurs sont même capables de délivrer des puissances maximales de 286 à 415 chevaux dans les conditions favorables à la libération de leur surpuissance. Tous sont pourvus du six-cylindres FPT Cursor 9 de 8,7 litres répondant aux normes d'émissions européennes Stage IV. Ils sont pour cela pourvus du système Hi-eSCR d'injection d'AdBlue dans les gaz d'échappement ainsi que d'un turbo à géométrie variable régulé électroniquement. Pour transmettre cette puissance, les Magnum sont équipés soit de la transmission CVX à variation continue avec quatre gammes mécaniques et un double embrayage, soit, pour les quatre premiers modèles allant jusqu'à 340 chevaux, de la traditionnelle powershift à 18 rapports avant et 4 arrière (en option 19/4 avec rapport économique ou 23/6 avec vitesses rampantes). Les commandes des Magnum à variation continue restent identiques à celles de l'ensemble des modèles CVX de Case IH. Elles proposent notamment la gestion automatique de la productivité (APM) ainsi que le réglage des limites de variation du régime du moteur. Mais il va falloir attendre le mois de novembre et le salon italien de l'Eima pour découvrir une nouvelle avancée dans le passage de la puissance au sol. Le Magnum Rowtrac va en effet capitaliser l'expérience engrangée par Case IH sur ses articulés Quadtrac et proposer un tracteur pourvu à l'arrière de chenilles et à l'avant de pneumatiques classiques. L'objectif est de maximiser la capacité de traction tout en restant dans un gabarit raisonnable. Son essieu avant suspendu lui permet de conserver de la motricité dans les courbes. Les chenilles seront disponibles dans différentes largeurs allant de 16 à 30 pouces. Les nouveaux modèles de Magnum ne devraient pas être trop difficiles à reconnaître du premier coup d'oeil. À droite de la cabine, le pot d'échappement s'est vu greffer l'imposant organe de dépollution SCR et la gauche laisse la place à une prise d'alimentation en air du moteur en hauteur qui pourrait se révéler propice à la préservation de la mécanique dans des conditions fortement poussiéreuses. Le confort de l'utilisateur n'a pas été négligé dans les évolutions 2015 des Magnum. Ceux-ci sont désormais disponibles avec un package optionnel de quatorze phares de travail à LED et trois HID (lampes au xénon) augmentant de 60 % l'intensité lumineuse.  

Des chevaux en plus sur les Axiales

  L'adoption du tout nouveau sixcylindres 16 litres FPT Cursor 16 a permis de porter à 634 chevaux la puissance maximale de l'Axial Flow 9240, le nouveau porte-drapeau de la gamme de moissonneuses-batteuses de Case IH. Les concepteurs de la machine ne tarissent pas d'éloge envers ce moteur conçu à Arbon (Suisse), fabriqué à Bourbon-Lançy (Allier) et qualifié de moteur de l'année par la revue spécialisée italienne Diesel Magazine. « Il offre les performances de ses 16 litres dans un gabarit de 13 litres, affirme Pal Harison, coordinateur récolte chez Case IH. Son nouveau ventilateur à vitesse variable réduit son régime lorsque les besoins en refroidissement diminuent. Cela limite le bruit et libère de la puissance pour d'autres usages. » Ce moteur, tout comme les plus modestes équipant les Axial Flow 5140, 6140, 7140, 7240 et 8240, répond aux normes d'émissions européennes Stage IV grâce à un dispositif de traitement des gaz d'échappement SCR. Par ailleurs, l'ensemble de la gamme s'est vu apporter un ensemble d'améliorations. Elles sont disponibles avec de nouvelles familles de barres de coupe à tapis 3100, à tablier variable 3020, conventionnelles 3050 ou ramasseuses d'andains 3016 et permettent de travailler dans des largeurs allant jusqu'à 12,45 mètres. Le rotor et son convoyeur ont bénéficié de quelques retouches dans le dessin et dans la configuration des battes pour assurer à la fois de la douceur dans le battage et un débit élevé. Cela s'accompagne d'un nouveau dispositif de nettoyage qui devrait intéresser tout particulièrement les producteurs de semences. Il est commandé depuis la cabine et il permet de souffler la majeure partie de la récolte. Il réduit ainsi les temps de préparation entre des récoltes de deux variétés différentes.    

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Semoir

Le monograine Precea d'Amazone polyvalent et précis

Pneumatiques

Un pneu polyvalent haut de gamme chez Bridgestone

Agritechnica 2019

Palmarès des médailles

Moissonneuse-batteuse

Une application New Holland pour votre moissonneuse-batteuse

Tracteur

Une nouvelle mouture du Kubota M7

Semis

Deux opérations en une avec le combiné de semis Kverneland e-drill

Tracteur

Des John Deere 6M compacts et maniables

Manutention

Avant 860i, un valet de ferme polyvalent

Coupleur hydraulique

Fliegl révolutionne l’attelage des outils grâce au F-Con