Exel Exel achète Holmer

Exel achète Holmer

Le discours élogieux sur leur indépendance, prononcé derniÃ?rement par les deux dirigeants de Holmer, Wolfgang Bergmann et Michael Grà 1/4 ner, nâ€(TM)aura pas davantage tenu que neige au soleil.

Le groupe Exel Industrie a annoncé qu'il avait signé un accord pour acheter l'intégralité du constructeur de matériels d'arrachage de betteraves Holmer. En fin d'année dernière, le retrait des principaux fonds d'investissements de l'actionnariat de ce dernier avait ouvert des opportunités à ses concurrents ou à des groupes en quête de nouveaux horizons. Les échos des négociations et les spéculations en tout genre avaient fini par créer un climat de doute parmi les clients. Les dirigeants d'Holmer avaient donc tenté de le calmer en affirmant : « Nous sommes persuadés que ces différentes offres n'apporteront pas les meilleurs avantages à nos clients. » Aujourd'hui en arrivant dans le groupe Exel, les propos devraient donc évoluer. Ce dernier met en effet en avant le potentiel de synergies existant entre Holmer et les fabrications Moreau, Matrot ou Agrifac, désormais regroupées sous la marque Exxact. Ces deux ensembles devraient, en effet, se compléter en termes de marchés, de produits et de réseaux de distribution. Des économies sont également envisageables en optimisant l'approvisionnement en composants et la logistique des pièces détachées. L'arrivée de Holmer, de ses 380 salariés et de son chiffre d'affaires réalisé en 2012 de 114 M€, devrait peser lourd dans le pôle protection des végétaux d'Exel (368 M€ en 2012). Il lui permet d'accéder à la position de numéro un de la catégorie des machines d'arrachage de betteraves précisément au  moment même où les députés européens, à la grande majorité d'entre eux, ont choisi de reconduire le règlement sucre jusqu'en 2020. Le constructeur basé à Schierling, en Bavière, a été fondé il y a 70 ans. Il est présent commercialement sur 43 pays et revendique un parc de 3000 machines de la génération Terrados T2 ou T3. Il compte cinq filiales, en France, en Pologne, en Tchéquie, en Ukraine et aux États-Unis, ainsi qu'un représentant en Chine.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Pailleuses

Le Teagle Telehawk ne craindra pas le foin

Remorques mélangeuses

Silofarmer à l’aise sur la route

Presses à balles rondes
Tracteur

Les Deutz-Fahr 4E et 5D Keyline passent en Stage V

Pneumatiques agricoles

BKT en transport intensif

Semoirs monograines
Méthanisation

Agrikomp France : Une application pour la méthanisation

Travail du sol
Travail du sol

Innov-Agri 2021 : Une lourde herse à dent chez Väderstad